Sur nos écrits politiques sur la planète des Mahométans:
Répondre aux commentaires sur l'article précédent:

آحمد صبحي منصور في الإثنين 22 يونيو 2020


Répondre aux commentaires sur l'article précédent:

Sur nos écrits politiques sur la planète des Mahométans

 

 

 

Publié le 20 juin, 2020

Traduit par: Ahmed Fathy

 

 

 

 

Introduction:

 Notre précédent article politique, trouvé en français sur ce lien: (http://www.ahl-alquran.com/English/show_article.php?main_id=20651), a tiré quelques commentaires qui nous obligent à y répondre dans un article sur notre méthodologie de l'écriture politique réformiste sur la planète des Mahométans (c.-à-d., des Arabes «musulmans» qui sont, en fait, des polythéistes qui déifient Muhammad).

 

Premièrement: à propos de notre méthodologie de l'écriture politique réformiste:

1- Washington possède ses centres de recherche et centres politiques les plus importants (certains sont des ONG et d'autres sont gérés par l'Etat); auparavant, nous avons travaillé dans certains de ces centres et assisté à de nombreuses conférences alors que nous prononçions de nombreux discours et formulions de nombreux commentaires dans le cadre de ces conférences / séminaires. Pourtant, à un moment donné, nous avons décidé de ne plus assister à de telles conférences et séminaires à moins que nous ne soyons invités comme conférencier principal. Nous avons réalisé que notre domaine de spécialisation (le Coran et l'histoire arabe) expose la superficialité et la trivialité des Américains qui se spécialisent dans «l'islam» et le Moyen-Orient. Ils font beaucoup d'argent en livrant des articles et des discours inutiles dans de nombreuses conférences; ils n'ont pas de opinions originales; ils voient nous comme une véritable menace parce que nous réfutons leurs opinions erronées, ce qui pourrait empêcher qu'ils obtiennent de l'argent en assistant à de telles conférences et forums.

2- Mois après la révolte de 2011 en Egypte qui a entraîné l'éviction de Moubarak, l'intérêt pour l'organisation terroriste wahhabite MB (ou les Frères musulmans) a augmenté fébrilement à Washington; de nombreux soi-disant spécialistes ont assisté à de nombreux forums / conférences (comme ils cherchent de l'argent) tenus par ces centres sur le Moyen-Orient et l'organisation MB; nous avons été invités à plusieurs reprises à assister à de tels forums / conférences, mais nous ne l'avons jamais fait. Pourtant, à un moment donné, nous avons décidé d'assister à une conférence tenue par un centre pour discuter d'un parti politique de l'organisation MB qui a vu le jour en Egypte et dirigé par le membre de l'organisation MB, M. Abou Al-Ela Mady (que nous avions l'habitude de rencontrer à Ibn Khaldoun Centre pendant les conférences que nous avons tenues au Caire, en Egypte, dans les années 90). La raison pour laquelle nous avons décidé d'assister à ces conférences est que nous pensions que les Américains connaissaient peu l'organisation terroriste MB et combien elle était dangereuse. Au début, nous avons entendu des Américains qui ont prononcé leurs discours et les autres participants américains les ont regardés avec une profonde admiration! Nous avons été furieux car les membres de l'organisation MB ont été loués sans aucune raison! Nous avons demandé la permission de faire un commentaire; nous avons demandé aux organisateurs de cette conférence la raison pour laquelle ils ont invité notre personne à y assister! Ils se regardèrent avec des regards perplexes; nous leur avons dit avec colère qu'ils connaissaient notre nom et notre domaine de spécialisation et nous sommes censés les mettre en garde contre l'organisation MB et son nouveau parti dirigé par M. Mady; personne n'est disposé à écouter nous; nous leur avons dit que nous n'avions jamais eu l'intention d'être un simple auditeur de sottises ici; nous leur avons dit littéralement (You are playing in my backyard! Vous jouez dans ma cour!). Nous avons quitté la salle de conférence avec fureur. Un diplomate de l'ambassade de Singapour aux Etats-Unis a rencontré nous en sortant de la salle de conférence; lui et nous avons parlé pendant plus d'une heure; nous avons répondu à toutes ses questions et il a écouté attentivement. Plus tard, nous avons reçu une invitation du Congrès à assister à une audience du Congrès sur l'organisation MB en Egypte et aux Etats-Unis. Nous avons prononcé un discours basé sur notre expérience et notre méthodologie en tant qu'historien et penseur coraniste. Nous avons souligné la différence entre l'islam et la religion wahhabite de l'organisation MB et nous avons parlé des racines religieuses et politiques de l'organisation MB et des relations de ses membres avec l'Arabie saoudite; nous avons parlé de l'existence de l'organisation MB en Egypte et aux Etats-Unis et à quel point cette existence est dangereuse et comment les membres de l'organisation MB doivent être affrontés.

3- La superficialité des Etats-Unis et de l'Occident en général à propos de leurs propos sur le soi-disant «islamisme» ou «islam politique» se manifeste par la fausse hypothèse selon laquelle tous les mouvements politiques / religieux au sein des sociétés arabes appartiennent à l'islam. Il est faux d'analyser le soi-disant «islam politique» en utilisant la méthodologie de la sociologie politique qui ne convient qu'aux sociétés occidentales laïques qui se sont libérées de la théocratie et de la domination des ecclésiastiques typiques du Moyen Age. L'Occident laïque a rompu toutes ses relations avec le passé; en revanche, les Arabes ou les Mahométans ne l'ont pas fait; par conséquent, il est illogique d'employer la méthodologie de la sociologie politique dans les recherches sur la vie politique sur la planète des Mahométans; les soi-disant «islamistes» n'ont rien à voir avec l'islam; c'est un grave péché de mélanger la religion et la politique et de mal utiliser le nom de l'islam comme bannière pour tromper les masses pour atteindre le pouvoir; les Américains en 2011 et au-delà n'ont pas compris les racines religieuses et historiques de l'organisation MB et des autres mouvements et organisations qui n'ont rien à voir avec l'islam.

4- Malheureusement, la même erreur fatale est commise par notre ami et compagnon dans la lutte pour les droits de l'homme et pour une meilleure Egypte, le sociologue politique égypto-américain Dr. Saad-Eddine Ibrahim. Bien sûr, il est influencé par la vision et la méthodologie occidentales de la recherche sur les mouvements dits «islamistes» et il a passé beaucoup de temps à les rechercher dans son Centre Ibn Khaldoun basé au Caire; un de ses mauvais points de vue est de considérer l'imam Mohamed Abdou (1849 - 1905) comme le père «légitime» des soi-disant mouvements «islamistes». Un autre point de vue erroné du Dr. Ibrahim est qu'il ne voit jamais de différence entre les soi-disant mouvements  «islamistes» (ou le soi-disant «islam politique») qui arborent les mêmes devises / bannières et cherchent le pouvoir en Egypte, en Turquie, en Indonésie, en Malaisie, Singapour, l'Afrique du Nord et le Moyen-Orient. Une autre mauvaise opinion de lui est que les membres de l'organisation MB pourraient s'accommoder de la démocratie et l'introduire s'ils accédaient au pouvoir en Egypte et ailleurs un jour!

5- Nous et le Dr. Ibrahim avons beaucoup discuté de ce sujet; c'est ce que nous avons dit à l'époque.

5/1: Les écrits de l'imam et penseur réformiste Mohamed Abdou indiquent clairement qu'il cherchait une réforme religieuse et qu'il était contre le wahhabisme et ses groupes et mouvements politiques (cela signifie que s'il avait vécu plus longtemps, il se serait opposé à l'organisation MB). Ses écrits indiquent clairement son soutien à la démocratie et à la société civile. Un de ses disciples égyptiens (M. Ali Abdel-Razik) a suivi ses traces et a écrit et publié en 1925 son livre fondateur intitulé (L'islam et les principes de la règle) pour réfuter le soi-disant califat et pour propager la notion que la meilleure règle souhaitée devrait être laïque; il souhaitait empêcher les autres de mal utiliser le nom de l'islam dans toute lutte politique.

5/2: Afin de comprendre les mouvements politiques et religieux des Mahométans, leurs racines historiques et religieuses (c.-à-d., wahhabites/sunnites, chiites et soufies) doivent être étudiées. Par exemple, les racines chiites montrent que les Sunnites sont considérés comme les ennemis numéro un de tous les Chiites. Les racines wahhabites font que des groupes sunnites wahhabites (comme les membres de l'organisation MB et les Salafistes) font couler le sang contre tous les non Wahhabites. Les mouvements politiques basés sur le soufisme sont plus proches de la démocratie, de la paix et de la diversité / pluralité comme nous le voyons en Indonésie et en Asie de l'Est. Par conséquent, l'organisation MB ne peut pas introduire ou accommoder la démocratie et la liberté religieuse qui sont des notions «étrangères» pour eux car ils sont contre leur wahhabisme diabolique.

5/3: Pour embrasser les membres de l'organisation MB invités aux conférences du Centre Ibn Khaldoun au Caire, nous leur avons demandé de fournir des vues / positions franches concernant les droits des femmes, les droits des minorités non musulmanes, la liberté de religion, la soi-disant peine de mort pour l'apostasie, et si les femmes et les coptes en Egypte étaient autorisés à gouverner en tant que présidents...etc. Les membres de l'organisation MB ont toujours esquivé nos questions ou offert des réponses vagues et ambivalentes!

6- Brièvement, nous affirmons les points suivants.

6/1: Notre méthodologie au sein de nos écrits politiques sur la planète des Mahométans est basée sur la mise en évidence des racines historiques et religieuses; les Mahométans ne sont pas laïques comme les nations occidentales; ils régurgitent encore le passé (luttes en Arabie après la mort de Mahomet, lutte chiite-sunnite, théocratie / califat / tyrannie,...etc.). Par conséquent, le passé règne toujours en maître dans tous les conflits et luttes arabes d'aujourd'hui, par exemple au Levant et en Irak, et le seul changement concerne les noms des dirigeants et les armes utilisées dans ces conflits.

6/2: Par exemple, on ne peut pas comprendre les politiques de Hafez Al-Assad et de son fils Bachar Al-Assad sans comprendre les racines des Alaouites / Chiites de Syrie et comment une telle minorité religieuse a souffert de la persécution infligée aux sunnites pendant des siècles. On ne peut pas comprendre l'organisation terroriste du Hamas dans la bande de Gaza sans comprendre les racines des mouvements wahhabites (en particulier l'organisation MB) et comment le wahhabisme a émergé en Arabie d'après les auteurs Hanbali du Moyen-Age Ibn Taymiyya et Ibn Hanbal. On ne peut comprendre les mouvements chiites / druzes au Liban et en Palestine que si l'on revient aux racines historiques de ces communautés. On ne peut comprendre le conflit chiite-sunnite en Irak qu'en étudiant la lutte entre les deux religions aux époques omeyyade et abbasside...etc. De même, on ne peut comprendre la politique iranienne actuelle de ses dirigeants théocratiques chiites qu'en étudiant leurs racines dans l'histoire de la dynastie chiite safavide.

 

Deuxièmement: à propos de nos écrits politiques réformistes:

1- Nous ne publions jamais dans notre site Web du coranisme des écrits politiques afin de nous rapprocher des grands criminels (c.-à-d., des dirigeants) aux Etats-Unis, en Occident en général ou sur la planète des Mahométans. Notre seul objectif est d'éveiller la conscience religieuse et politique des Mahométans; en effet, la transition démocratique nécessite une sensibilisation aux droits de l'homme. Nos écrits s'opposent à la culture arabe fondée sur les traditions politiques et religieuses héritées des ancêtres; c'est une culture corrompue entretenue et propagée par des tyrans intronisés qui font de leur mieux pour canaliser la fureur de leurs nations (c.-à-d., les faibles et les innocents sur terre) vers l'Occident, les Etats-Unis et Israël, au lieu de canaliser cette fureur dans le droit chemin vers les tyrans intronisés eux-mêmes.

2- Parfois, les faibles et les innocents de la terre - avec qui nous nous tenons de tout notre cœur - sont furieux par nos articles politiques qui les poussent à attaquer notre personne et à répéter les accusations et les calomnies propagées contre nous par des tyrans intronisés dans le monde arabe. Parfois, certains de nos chers Coranistes blâment tout le temps l'Occident, Israël et les Etats-Unis et ne blâment pas les tyrans intronisés du monde arabe qui sont les fondements de l'arriération et de l'obscurantisme des Mahométans. Pourtant, nous pardonnons à l'avance à ceux qui nous attaquent ou insultent implicitement ou explicitement, et nous les excusons car ils craignent d'être opprimés ou persécutés par les tyrans intronisés dans leurs pays respectifs.

 

Troisièmement: répondre aux commentaires sur notre article précédent:

1- Le commentaire de M. Abdul-Rahman Al-Moqaddem: (...Je voudrais attirer l'attention du Dr. Mansour sur un point important: pourquoi perdrait-il son temps à écrire sur la politique et les personnalités politiques? De tels dirigeants et présidents n'ont aucune importance pour les gens coranistes. Je crois que le Dr. Mansour devrait consacrer son temps entièrement à des écrits coranistes utiles et inestimables qui méditent sur le texte coranique et déterrent des trésors du Saint Coran qui est la Grâce du Seigneur Dieu qui devrait être proclamé tout en consacrant sa vie à cette mission: "Mais proclamez la Grâce de votre Seigneur." (93:11)...). Notre réponse: Nos efforts intellectuels réformistes comprennent la réflexion sur le Coran, la recherche sur l'histoire et les traditions religieuses des Mahométans, et la sensibilisation politique. C'est parce qu'il n'y a pas de sortie du sombre tunnel à l'intérieur duquel vivent les Mahométans sauf par la démocratie; notre mission est de les sensibiliser à la culture démocratique.

2- Le commentaire de M. Mustafa Al-Ghifary: (...Que le Seigneur Dieu vous bénisse, docteur Mansour; votre bref article sur le sujet ici fait que l'on ne veut jamais lire de longs commentaires et analyses politiques inutiles qui remplissent des centaines de pages. Chacun des trois pharaons sur lesquels vous avez écrit mérite le sort que vous lui prédisez; le Seigneur Dieu aidera leurs nations respectives à survivre dans un avenir meilleur; vos points de vue précis découlent du fait que vous êtes un historien doué et un penseur et écrivain coraniste excellent et unique; le Seigneur Dieu punira et déshonorera les tyrans dans ce monde et dans le prochain aussi; cela fait partie de la loi divine du Seigneur Dieu dans le Saint Coran...).

3- Le commentaire de M. Abdul-Majeed Al-Marsaly: (...J'admire cette analyse logique concernant les trois pharaons qui n'ont jamais de projets de renaissance pour leurs pays respectifs; ils sont utilisés par les puissances régionales et internationales et une fois qu'ils ne sont plus utiles, ils sont rejetés et leur sort est scellé: ils sont soit évincés, soit assassinés. Malheureusement, tous les tyrans intronisés du monde arabe utilisent la passivité des nations arabes; tout le temps, ces nations attendent patiemment que leurs dirigeants ouvrent la voie à la justice, la démocratie, la liberté et l'égalité ...).

4- Le commentaire de M. Abdullah Amin: (...Je crains que Bachar Al-Assad ne se mette lui-même et sa faction chiite et toutes les ethnies et groupes religieux en Syrie dans une situation très critique avec seulement deux options: soit poursuivre sa guerre contre une majorité sunnite wahhabite en Syrie ou de se soumettre aux exigences des Syriens laïques et de l'Occident en introduisant une transition démocratique; l'Acte américain fera que Al-Assad atteindra très bientôt sa fin; il peut être assassiné. Bien sûr, nous craignons que la transition démocratique ne mette fin à la faction chiite d'Al-Assad qui pourrait être combattue par la majorité des sunnites comme un acte de vengeance; cela signifie que les chrétiens syriens sont également en grand danger. Malheureusement, la culture de la démocratie est inexistante en Syrie et dans le monde arabe en général; la plupart des sunnites en Syrie sont wahhabites et ils détestent la démocratie tout en l'utilisant comme un slogan vide pour accéder au pouvoir (c.-à-d., comme l'organisation terroriste wahhabite MB en Egypte en 2012-2013 sous le règne du président M. Morsi). Ce scénario qui s'est produit en Egypte en 2012 - 2013 pourrait se produire en Syrie si les sunnites wahhabites accédaient au pouvoir là-bas et renversaient Al-Assad et massacraient sa faction chiite alaouite. Al-Assad a suivi les traces de son père cruel en opprimant toutes les personnalités de l'opposition, en particulier après l'invasion américaine de l'Irak en 2003. Al-Assad a en effet permis aux terroristes de s'infiltrer en Syrie pour «justifier» son oppression et sa tyrannie contre une majorité de sunnites et de ne donnez jamais la chance aux Etats-Unis d'envahir la Syrie. La tragédie syrienne empire avec le temps; que le Seigneur Dieu protège les Syriens pacifiques et innocents de toutes les factions et de tous les groupes contre être massacrés. Les pays arabes devraient tirer une leçon de la tragédie syrienne en introduisant rapidement la culture de la démocratie et de la coexistence pacifique. Pourtant, des tyrans intronisés dans le monde arabe le permettraient-ils tout en gardant à l'esprit l'avenir et les intérêts de leurs nations respectives?! Nous ne le pensons pas. Les tyrans arabes intronisés ne pensent qu'à leur avantage et à leurs intérêts ainsi qu'à ceux des membres de leur famille...).

5- Nous remercions tous ces messieurs pour leurs commentaires et nous affirmons ce qui suit. Un penseur réformiste est comme un médecin, car tous deux sont des spécialistes de la maladie / des maux. Lorsque nous avons enseigné en tant que professeur à l'Université Al-Azhar, nous avions l'habitude de dire que nous nous spécialisons dans les maladies et les mauvaises choses et comment les traiter. Pourtant, lorsqu'une initiative de réforme a été introduite par des tyrans, nous les encourageons dans nos articles; cela s'est produit précédemment concernant le défunt roi saoudien Abdulla au cours de la première année de son règne, le prince héritier saoudien M. Ibn Salman et même Al-Sisi. Plus tard, nous en sommes déçus et les critiquons et attaquons leurs crimes en tant que tyrans intronisés. Par exemple, nous renvoyons les lecteurs à notre livre, en français, sur M. Ibn Salman, qui se trouve sur ce lien: (http://www.ahl-alquran.com/arabic/book_main.php?main_id=131). Dans le monde arabe jusqu'à présent, une réforme politique pacifique réussira facilement lorsqu'elle est introduite volontairement par les dirigeants (c.-à-d., selon leur propre volonté politique). Par conséquent, dans nos précédents écrits politiques, nous affirmons à maintes reprises que les tyrans ne peuvent entrer dans la salle d'honneur de l'histoire que s'ils introduisent une réforme législative pour mettre l'accent sur la liberté d'expression, la liberté de pensée et de créativité et la liberté religieuse; cela devrait s'accompagner de la libération des prisons de toutes les prisonniers politiques et des personnes emprisonnées pour avoir exprimé des opinions politiques et religieuses différentes. Le débat intellectuel qui suivra cette réforme législative ne nuira jamais aux tyrans intronisés; il ouvrira plutôt la voie à une transition démocratique qui portera ses fruits des décennies après la mort des tyrans intronisés et de leurs descendants. Par conséquent, nous espérons qu'en introduisant une telle réforme législative aboutissant à affirmer les libertés fondamentales, les massacres et les guerres (dont la plupart des victimes sont parmi les plus faibles sur terre) seront évités / stoppés.

 

Enfin:

  Il y a aussi des questions répétées de nos chers Coranistes concernant nos écrits politiques. Le principal d'entre eux est le suivant: (...Pourquoi le site Web du coranisme n'est-il pas entièrement dédié aux écrits coranistes? Pourquoi trouvons-nous cette insistance à écrire des articles politiques? Le Dr. Mansour évoque ainsi plus d'ennemis pour lui-même puisque ses ennemis l'accusent généralement de se ranger tout le temps avec les Etats-Unis et Israël; cette accusation repousse certainement de nombreuses personnes ordinaires de suivre le coranisme comme le seul véritable islam...). Notre réponse à cette question vient dans les points suivants.

1- Notre site Web du coranisme est dédié à la réforme religieuse et politique; bien sûr, tous nos chers Coranistes partagent leur adhésion au monothéisme de (Il n'y a de Dieu qu'Allah) et au Saint Coran comme seul discours de l'islam; il n'y a pas de place ici pour les différences entre les vrais Coranistes; la Parole d'Allah (c.-à-d., le Coran) est la Vérité absolue; l'existence d'Allah comme le seul et unique Seigneur Dieu est une Vérité absolue. Il n'y a pas de zones grises ici; l'un est soit un Coraniste soit un non Coraniste; l'un est soit monothéiste, soit polythéiste sans position intermédiaire.

1/1: Tous les gens coranistes partagent leur adhésion au monothéisme de (Il n'y a de Dieu qu'Allah) et au Saint Coran comme seul discours dans l'islam. Le Seigneur Dieu dit ce qui suit dans le Saint Coran: "Tel est Dieu, votre Seigneur - le Vrai. Qu'y a-t-il, au-delà de la Vérité, sauf le mensonge?..." (10:32); "C'est parce que Dieu est la Vérité, et ce qu'ils adorent en dehors de lui, c'est le mensonge..." (31:30); "N'ont-ils pas observé le royaume des cieux et de la terre, et toutes les choses que Dieu a créées, et que leur temps s'est approché? Dans quel discours, outre cela, croiront-ils?" (7:185); "Dans quel discours, au-delà de cela, croiront-ils?" (77:50); "Ce sont des versets de Dieu que nous vous lisons dans la vérité. Dans quel discours, après Dieu et ses versets, croiront-ils?" (45:6).

1/2: Il est normal que les gens coranistes aient des opinions politiques différentes sur n'importe quel sujet; il n'y a aucun problème à avoir des opinions différentes au sein de la politique parce que les visions ou les points de vue politiques sont toujours situés dans des zones grises au sein des vérités relatives (c.-à-d., qu'il n'y a rien de absolument correct ou absolument faux en politique).

2- De nombreuses personnes anonymes envoient à notre personne des courriers haineux et portent des accusations contre nous via leurs e-mails; ces e-mails prouvent notre bonne position et ne nous font jamais de mal; ils prouvent que nos ennemis ne peuvent pas réfuter nos opinions; au lieu d'essayer de réfuter nos opinions, ils insultent et accusent notre personne. Les accusations qu'ils lancent contre nous sont stupides, illogiques et répétées. Le chef d'entre eux nous accuse d'être «l'agent rémunéré» des Etats-Unis avec une mission de détruire l'Egypte et l'islam! C'est une accusation qui fait rire; nous défendons l'islam et Muhammad et aussi l'Egypte; nous ne sommes pas un agent ou un espion (rémunéré ou non) travaillant pour les Etats-Unis; nous sommes un citoyen américain qui a juré d'être fidèle à notre patrie: les Etats-Unis. Cette loyauté envers notre nouvelle patrie nous oblige à attaquer et à critiquer la politique américaine et Donald Trump aussi souvent que nous le voulons tout en nous sentant en sécurité grâce à la liberté d'expression chérie en Occident. Une nouvelle accusation, qui fait rire, que nous lisons via un e-mail qui nous a été envoyé en raison de notre précédent article politique, est (un voleur qui vend, achète et loue des dizaines d'appartements aux Etats-Unis!). Cela n'est jamais arrivé; nous sommes financièrement trop pauvres et physiquement trop faibles pour travailler comme agent immobilier. Nous pardonnons à l'avance à ceux qui nous insultent et portent des accusations sans fondement contre notre personne; nous ne cherchons jamais à plaire à personne; nous cherchons seulement à satisfaire notre Seigneur Dieu et nous ne cherchons aucune récompense d'aucun mortel; notre récompense que nous attendons est du Seigneur Dieu qui admettra nous au Paradis dans Sa miséricorde.

3- Nous sommes toujours du côté des faibles et des innocents de la terre et nous nous tenons contre tous les grands criminels de toutes les époques et de toutes les régions. Les Arabes faibles à l'intérieur d'Israël ont de meilleures conditions de vie par rapport aux Arabes de Cisjordanie, de la bande de Gaza, d'Irak, d'Arabie saoudite... etc. et aussi par rapport aux Egyptiens en Egypte. En fait, les grands criminels (c.-à-d., les dirigeants) de l'Egypte et des pays arabes sont pires que les dirigeants d'Israël et des pays occidentaux. Les Arabes qui vivent à l'intérieur des pays occidentaux ont de meilleures conditions de vie que leurs homologues dans leurs pays d'origine arabes.

4- Les grands criminels (c.-à-d., les dirigeants) luttent pour posséder davantage de terres et posséder / contrôler ceux qui vivent dans ces terres ou les gens faibles et innocents. Finalement, les grands criminels meurent après une courte vie éphémère sur la Terre; ils sont enterrés et se transforment en poussière à l'intérieur de la terre qu'ils ont cherché à se confisquer. Une telle lutte se poursuit parmi toutes les générations de grands criminels de toutes les époques jusqu'à l'avènement de l'Heure de destruction de l'univers où le Seigneur Dieu héritera la Terre et de tout ce qu'elle contient. La durée de vie sur la Terre étant temporaire et courte; les êtres humains sensés devraient chercher à vivre tout en jouissant de leur dignité, de leur liberté et de leurs droits de l'homme; s'ils ont une certaine mesure des droits de l'homme sous la domination israélienne, c'est mieux que de subir l'humiliation, l'oppression et la torture imposées par les tyrans intronisés du Moyen-Orient. Pour plus de détails sur ce point de vue qui est le nôtre, consultez notre livre, en français, intitulé "Notre Voyage en Israël et en Palestine" qui se trouve sur ce lien: (http: //www.ahl- alquran.com/arabic/book_main.php?main_id=129).

5- C'est la conclusion à laquelle nous sommes arrivés dans notre vieillesse grâce à notre expérience.

اجمالي القراءات 383

للمزيد يمكنك قراءة : اساسيات اهل القران
أضف تعليق
لا بد من تسجيل الدخول اولا قبل التعليق
تاريخ الانضمام : 2006-07-05
مقالات منشورة : 4379
اجمالي القراءات : 41,012,238
تعليقات له : 4,652
تعليقات عليه : 13,537
بلد الميلاد : Egypt
بلد الاقامة : United State

مشروع نشر مؤلفات احمد صبحي منصور

محاضرات صوتية

قاعة البحث القراني

باب دراسات تاريخية

باب القاموس القرآنى

باب علوم القرآن

باب تصحيح كتب

باب مقالات بالفارسي