MATIERE A REFLEXION

يحي فوزي نشاشبي في الأربعاء 17 مايو 2017


 

                                

        MATIERE  A  REFLEXION

    A  MEDITER

Du  Reader’s  Digest ( AOUT 1965)

 

·      La  prière  est  toujours  suivie  d’un  résultat  si elle est faite dans des conditions  convenables… peu  à  peu il  se  reproduit  un  apaisement  intérieur,  une  harmonie  des  activités  nerveuses et  morales,  une  plus  grande  endurance  à  l’égard  de  la  pauvreté,  de  la  calomnie,  des  soucis,  la  capacité  de  supporter  sans  faiblir  la  perte  des  siens, la douleur,  la  maladie,  la  mort…  malheureusement,  il  n’y  a,  à  présent  dans  le  monde  qu’un  nombre  infime  d’individus  qui  sachent  prier  de  façon  effective. ( Alexis  Carrel). La prière (plon, éd.)

********

    *  A  BRUXELLES :  

Une  agence  de  voyages  a  trouvé le  filon  en  proposant  des  « voyages-mystères ». Les touristes  ignorent  où  ils  vont  mais  brûlent  d’envie  d’y  aller.  (H.g.)

*******

  • Aux moins vains des hommes, les  compliments  sont  plus  profitables  que  le  blé  germé,  et  toute  épouse  devrait  avoir  en  réserve  dans  sa  poche  une  provision  de  cette manne pour la  distribuer  en  temps  voulu. ( phyllis,  McGinlez,  sixpence  in  her  Shoe.)

******* 

   *  Avis  placé  dans un  taxi  new-yorkais M

       « Prière de  ne  pas  parler  politique avec

          Moi.  Ma  spécialité  est  l’astrophysique. ».

           ( H.A.).

*******

·      C’est  quand  l’homme  est  libre  de  faire    

Ce  qui  lui  plaît  que  les  pires  difficultés

Commencent.  ( T.H. Huwley).

********

·      Si  l’argent  n’est  pas  tout,  du  moins  aide-

-t-il  à  garder  le  contact  avec  les  enfants.

( C.T.)

*******

    *  Une  bonne  mémoire  est  celle  à  qui  l’on

        A appris  à  oublier  ce  qui  mérite  de  l’être.

        ( C.F.).

********

     *  Ma  petite  seur,  âgée  de  quatre  ans ;

         Accourt  dans  la  cuisine  où  maman  est

         Occupée,  l’enveloppe  d’un  long  regard

         D’adoration  et  s’exclame :

-        Oh ! maman, je t’aime  mieux  que  toutes

          Les  marques. (k.k.).

*******

     *  Mon  mari  a  horreur  de  m’aider  à  laver

         La  vaisselle. Après  six  ans  de  mariage,

         J’en  ais  pris  mon  parti,  et  c’est  ainsi 

         J’ai  pu  accepter  d’un  cœur  suffisamment

         Leger le conseil secourable  qu’il  me donna

         Le matin de  la  fête  des  Mères, alors  que 

         Nous  nous  préparions à  sortir.

         - Puisque  c’est  ton  jour  de  fête,  me

          Dit-il,  pourquoi  ne  laisserais-tu  pas  ta

          Vaisselle  pour  demain ?  ( B.M.)

*******

       La  circulation  battait  son  plein  quand 

       L’agent  de  police  du  carrefour  leva  sa

       Main  gantée  de  blanc.  Freinant  à  fond,

       L’automobiliste  qui  arrivait  parvint  à

       S’arrêter. Mais, à  sa  grande  surprise,

       L’agent  lui  fit  signe  d’approcher.

       Plein  d’appréhension,  le  conducteur  fit

       Avancer  sa  voiture, pour  être de nouveau

       Stoppé  en  plein  milieu  du  carrefour. Sans

       Même  lui  jeter  un  regard,  l’agent  posa 

       Alors  son  pied  sur  le  pare-chocs,  se 

       Pencha et renoua le lacet  de  sa  chaussure.

       Cela  fait ;  il  s’écarta  d’un  bond,  et  fit 

       Signe de repartir à  l’automobiliste  encore

       Tout  ahuri. (I.H.)

*******

       La  voiture  d’un de  mes  amis  tomba  en 

       Panne  Sur  l’autoroute. Il se  rangea sur le

       Bas-côté ;  descendit  et  fourra  sa  tête sous

       Le capot pour  essayer  de  déceler la  cause

       De la panne.

       Au  bout  d’un  moment, il  entendu  un 

       Curieux  remue-ménage  à  l’arrière ; il  se

       Redressa  et  quel  ne  fut  pas  son

       Etonnement de voir un  inconnu qui essayait

       De  démonter  un  enjoliveur !

       - Qu’est-ce  que  vous  fabriquez là ?

       S’écria  mon  ami,

-        On  va  s’arranger !  répondit  l’ « apprenti

         Voleur ». Vous,  vous  prenez  la  batterie.

          Moi,  je  prends  les  chapeaux de  roue.

          (H.G.).

*******

       Si  nous  débutons avec  des  certitudes,

       Nous  finirons  dans le  doute,  mais  si  nous

       Commençons  par  avoir  des  doutes, nous

       Finirons par  acquérir  des  certitudes.( Francis Bacon).

********  

اجمالي القراءات 1782

للمزيد يمكنك قراءة : اساسيات اهل القران
أضف تعليق
لا بد من تسجيل الدخول اولا قبل التعليق
تاريخ الانضمام : 2006-10-28
مقالات منشورة : 259
اجمالي القراءات : 2,287,353
تعليقات له : 261
تعليقات عليه : 352
بلد الميلاد : Morocco
بلد الاقامة : Morocco