Search:
From the Archive
Egyptian President Al Sisi deceive the whole world
This Great Egyptian-American Lady
An Urgent Call Addressed to All of our Dear Fellow Quranists
The Actual War on Christians
I Wish I Were Living with Prophet Muhammad during his Lifetime!
Symposium on Religion & Democracy
After the Barcelona Terrorist Attack, We Renew our Call for the Prosecution and Trial of Terrorism Clergymen by the International Criminal Court
The Suicide Bomber
10 Questions for President Obama
Purifying the Soul
Mettre fin pacifiquement à la culture du terrorisme wahhabite et du terrorisme semblable aux croisades
"…Even If They Themselves Are Needy…" (Quran 59:9)
The Exodus of the Israelites from Egypt into the Promised Land
Objectives of Terrorism
Fatwas: Part Forty-One Issued by: Dr. Ahmed Subhy Mansour, translated by: Ahmed Fathy
Fatwas Part Ninety-Four
My testimony before the Congress Hearing about Muslim Brotherhood
A win for McCain is a win for Ben Laden
Quranic Terminology: Love: Its Types within Human Beings
Bush's appointment to the Organization of the Islamic Conference.
Le Saint Coran et la destruction de la famille Al-Saoud:
La famille Al-Saoud et leur éloignement des autres de la Mosquée Sacrée à La Mecque

 

Le Saint Coran et la destruction de la famille Al-Saoud:

La famille Al-Saoud et leur éloignement des autres de la Mosquée Sacrée à La Mecque

 

Publié en novembre 4, 2017

Traduit par: Ahmed Fathy

 

Introduction:

1- Dans nos écrits précédents, nous avons prouvé que l'islam en termes de comportement est la paix et que tout individu pacifique est musulman indépendamment de sa foi ou de ses croyances. L'islam en termes de cœur et de croyances est le monothéisme: se soumettre à Dieu dans la piété et lui consacrer la religion et tous les actes d'adoration. Cette foi monothéiste (ou son absence) n'est jugée que par Dieu au Dernier Jour, et jamais par les mortels dans cette vie. Les gens ont le droit de juger les comportements extérieurs, manifestes, pacifiques ou violents; les lois préservent les droits de l'homme contre toute violation de ces droits.

2- En revanche, incroyance et polythéisme sont des termes synonymes dans le texte coranique, en termes de croyances en prenant des dieux aux côtés d'Allah et en termes de comportement agressif qui incluent la persécution religieuse et les guerres agressives menées faussement au nom de Dieu.

3- Ayant dit ce qui précède, nous abordons dans cet article le crime religieux de la famille Al-Saoud qui repousse les gens loin du Chemin de Dieu (c'est-à-dire, le Coran) et loin de la Mosquée Sacrée à La Mecque.

 

Premièrement:

1- Sur la planète Terre, Dieu a établi une maison sacrée pour lui-même en tant que sanctuaire spatial pour que les gens l'adorent dans un sanctuaire temporel des quatre mois sacrés de pèlerinage: "Dieu a nommé la Kaaba, la Maison Sacrée, un sanctuaire pour le peuple, et le mois sacré, et les offrandes, et la guirlande..." (5:97); "Le nombre de mois, selon Dieu, est de douze mois - dans le décret de Dieu - depuis le jour où Il a créé les cieux et la terre, dont quatre sont sacrés, c'est la religion correcte, alors ne vous faites pas de mal pendant eux..." (9:36). Les mécréants arabes avant l'avènement de l'islam (c'est-à-dire, avant la révélation du Coran) ont déformé l'ordre chronologique de ces quatre mois sacrés en retardant o quelques jours pour atteindre leurs objectifs, signe d'incroyance absolue: "Le retardement est une augmentation dans l'incroyance - par laquelle ceux qui ne croient pas sont égarés, ils le permettent un an, et l'interdisent une autre année, afin de se conformer au nombre sacré par Dieu, permettant ainsi ce que Dieu a interdit. Dieu ne guide pas les gens mécréants..." (9:37). Les califes immoraux et pécheurs Abou Bakr, Omar et Othman ont commis un crime odieux qui montre qu'ils ont rejeté l'islam (c'est-à-dire, le Coran); ce crime est appelé (les conquêtes arabes), au sein desquelles ils ont commis des agressions contre des nations pacifiques qui n'ont jamais attaqué et combattu les Arabes en Arabie. Ce crime haineux a été commis faussement au nom de l'islam pendant les quatre mois sacrés de pèlerinage, dans lesquels aucun combat de n'importe quel type n'est permis. C'est pourquoi les soi-disant "musulmans" d'aujourd'hui ont tout oublié des quatre mois sacrés et qu'ils doivent adhérer à la paix pendant eux. Nous déduisons des premiers versets du chapitre coranique Neuf que ces quatre mois sacrés du calendrier lunaire sont Zu Al-Hijja, Muharram, Saffar et Rabei Awwal.

2- Dieu commande le devoir de pèlerinage à la Maison Sacrée à La Mecque à tout moment durant ces quatre mois sacrés, tout en purifiant son cœur pendant le pèlerinage, car le désir de commettre des injustices là est un sacrilège et un péché grave pénalisé par Dieu: "Le pèlerinage va être accompli pendant des mois spécifiques - il n'y aura pas de relations sexuelles, ni d'inconduite, ni de querelles pendant le pèlerinage. Et quel que soit le bien que vous faites, Dieu le sait. Et prendre des dispositions, mais la meilleure provision est la droiture. Vous devez avoir peur de Moi, ô gens de compréhension." (2:197); "Quant à ceux qui ne croient pas et repoussent de la Voie de Dieu et de la Mosquée Sacrée - que Nous avons désignée pour toute l'humanité également, y résidant ou y passant - et cherchons à y commettre des injustices et des sacrilèges - Nous lui ferons goûter un douloureux tourment." (22:25).

3- La piété pendant le pèlerinage (ou Ihram) dans les coeurs des pèlerins signifie que leurs coeurs deviennent des sanctuaires; Pourtant, les soi-disant "musulmans" dans leurs faux rituels ont transformé Ihram en vêtements révélateurs pour les hommes qui montrent des parties intimes de leurs corps. Au cours des siècles passés, les Bédouins d'Arabie attaquaient les caravanes de pèlerins; cela conduisit les califats à Bagdad et au Caire à envoyer des gardes militaires pour accompagner les caravanes et pour confiner le pèlerinage aux dix premiers jours de Zu Al-Hijja; ils ont ignoré le fait que le pèlerinage peut être effectué dans les quatre mois sacrés. Ce n'est pas le seul sacrilège et insulte aux lois de la charia de Dieu concernant le pèlerinage.

4- Dieu a fait de la Mosquée Sacrée à la Mecque un sanctuaire et un lieu de sécurité pour tous les peuples de la planète Terre: "Et nous avons fait de la maison un point de ralliement pour le peuple et un sanctuaire..." (2:125); "...Celui qui y entre atteint la sécurité, le pèlerinage à la maison est un devoir envers Dieu pour tous ceux qui peuvent faire le voyage, mais quant à ceux qui refusent, Dieu est Indépendant des mondes." (3:97). Puisque la plupart des êtres humains dans toutes les époques sont des polythéistes égarés [même si Muhammad lui-même leur aurait obéi, ils l'auraient trompé: "Si vous deviez obéir à la plupart de ceux sur Terre, ils vous détourneraient du chemin de Dieu, parce qu'ils suivent des hypothèses, et ils ne font que conjecturer." (6:116)], nous ne pouvons pas juger les croyances dans leurs coeurs pour les empêcher d'entrer dans la Mosquée Sacrée à La Mecque; le seul critère pour leur permettre d'y entrer est l'adhésion manifeste à la paix et à la non-violence. C'est le même critère utilisé lorsque la tribu Qorayish a arrêté ses combats agressifs et est entrée dans la paix; la paix est la religion de Dieu: "Quand viendra la victoire et le triomphe de Dieu, et vous verrez le peuple entrer en foule dans la religion de Dieu." (110:1-2). Dans ces versets adressés à Muhammad, nous déduisons que les combattants ont arrêté leur agression et embrassé la paix; Muhammad n'a jamais su leurs coeurs pour s'assurer qu'ils croyaient au Quran ou pas. Il ne savait même pas qui étaient les hypocrites autour de lui à Yathreb: «Parmi les Arabes du désert autour de vous, il y a des hypocrites et parmi les habitants de Médine, ils sont devenus intransigeants dans l'hypocrisie. Tu ne les connais pas mais Nous les connaissons; Nous les punirons deux fois, puis ils seront ramenés vers un sévère châtiment." (9:101). Ainsi, le chapitre coranique 110 aborde le fait que Muhammad a vu des Arabes entrer en groupes dans la paix (c'est-à-dire, l'islam en termes de comportement) et a effectué un pèlerinage en paix et dans la non-violence, , et non selon l'islam en termes de foi dans leurs coeurs.

5- Cela signifie que la Mosquée Sacrée à La Mecque devrait être ouverte à toutes les gens pacifiques (de toute confession ou dénomination religieuse) sans discrimination, afin qu'elles se sentent en sécurité et apprennent à se connaître dans ce havre de paix. Ceux qui sont impurs et qui doivent être empêchés d'entrer à La Mecque sont les agresseurs polythéistes et les gens agressifs; Dieu a dit ce qui suit aux croyants après la défaite du le tribu Qorayish agressive: "Ô vous qui croyez! Les polythéistes sont pollués, alors ne les approchez pas de la Mosquée Sacrée après cette année, et si vous craignez la pauvreté, Dieu vous enrichira de Sa grâce, s'il le veut, Dieu est Conscient et Sage." (9:28).

6- En honorant et vénérant la Maison Sacrée, la sécurité et la sûreté sont ordonnées par Dieu pour être appréciées par les pèlerins (et les animaux sacrificiels avec eux) dans leur chemin vers la Mecque et quand ils sont à l'intérieur de La Mecque. La haine des assaillants et des personnes violentes qui éloignent les gens de la Kaaba de Dieu n'est même pas une excuse pour les combattre dans ce lieu sacré. «O vous qui croyez, ne violez pas les sacrements de Dieu, ni le mois sacré, ni les offrandes, ni les guirlandes, ni ceux qui se dirigent vers la Maison Sacrée en quête de bénédictions de leur Seigneur et d'approbation. Et que la haine des gens qui vous empêchent de la Mosquée Sacrée ne vous incite pas à l'agression, et que vous coopériez les uns avec les autres dans la conduite vertueuse et la conscience, et ne coopériez pas les uns avec les autres dans le péché et l'hostilité. sévère en punition." (5:2).

7- La violence et le sacrilège pendant le pèlerinage ont été commis par des raids arabes sur des caravanes de pèlerins et les Qarmites ont massacré des pèlerins à La Mecque (nous écrivons actuellement un livre sur ces événements historiques concernant la violation et la profanation du pèlerinage au Moyen-Âge). En fait, cette violence et ce sacrilège lancés par la tribu Qorayish avant, pendant et après la vie de Muhammad ont été poursuivis pendant des siècles par les Arabes du désert, puis commis par les Saoudiens à l'époque moderne.

 

Deuxièmement: la tribu Qorayish et ses efforts pour éloigner les gens de la Mosquée Sacrée à La Mecque:

1- Avant de prendre Muhammad comme ennemi, la tribu Qorayish vivait dans la prospérité et faisait beaucoup de profits en contrôlant le pèlerinage et en prenant soin des pèlerins et de la Kaaba, alors que les autres tribus se battaient entre ells. Quand Muhammad leur a prêché le Coran, ils ont rejeté le message coranique (qui est la bonté de Dieu aux êtres humains) pour préserver leurs profits: "Est-ce ce discours que vous prenez si légèrement et vous en faites votre gagne-pain par le nier?" (56:81-82); "Et ils disent:" Si nous suivons le Chemin avec vous, nous serons arrachés à notre terre. "N'avons-nous pas établi pour eux un sanctuaire sûr, auquel sont apportés toutes sortes de fruits, comme provision de nous-mêmes? ils ne savent pas." (28:57); "Ne voient-ils pas que Nous avons établi un Sanctuaire Sécuritaire, tandis qu'autour d'eux les gens sont emportés, croient-ils au mensonge et rejettent-ils la bonté de Dieu?" (29:67); "Qu'ils adorent le Seigneur de cette maison, qui les a nourris contre la faim et les a protégés contre la peur." (106:3-4).

2- L'agression de Qorayish a poussé Muhammad et les croyants à quitter La Mecque et combattants de la tribu Qorayish les ont attaqués lorsqu'ils se sont installés à Yathreb, en les empêchant de se rendre en pèlerinage: "Mais pourquoi Dieu ne les punirait-il pas? la Mosquée Sacrée, bien qu'ils ne soient pas ses alliés, ses alliés légitimes sont les pieux, mais la plupart d'entre eux ne savent pas." (8:34); "Ce sont eux qui ont mécru et qui vous ont interdit la Mosquée Sacrée, empêchant l'offrande d'atteindre sa destination..." (48:25).

 

Troisièmement: L'Arabie saoudite suit les étapes de Qorayish pour éloigner les gens de la Mosquée Sacrée à La Mecque:

1- Lorsque le calife pécheur Omar a chassé le Peuple du Livre d'Arabie (c'est-a-dire, les juifs et les chrétiens) par la force et l'a empêché d'entrer à La Mecque, le Peuple du Livre a décidé d'oublier tout ce qui concerne le pèlerinage, bien que cela soit une caractéristique majeure de la religion d'Abraham. La fausse idée s'est répandue pendant des siècles que le pèlerinage est confiné seulement aux «musulmans» ou que nous appelons les Muhammadiens; ils effectuent également un pèlerinage à un mausolée sataniste dans la mosquée de Yathreb attribué faussement à Muhammad. Omar, un calife de la tribu Qorayish, est celui qui a commencé un tel crime de repousser les gens loin de la Maison Sacrée à La Mecque quand il empêchait le Peuple du Livre d'entrer à La Mecque. Les califes après lui ont imité sa transgression et ceci est maintenant appliqué par la famille saoudienne à notre époque moderne, en particulier lorsque son wahhabisme est la forme la plus extrémiste de la religion sunnite de massacres, de fanatisme et de terrorisme qui repousse les gens du chemin de Dieu: le Coran.

2- En utilisant le temps présent dans le verset 22:25, Dieu prédit dans le Coran que le crime d'éloigner les gens du Coran et de la Mosquée Sacrée continuera à tous les époques par les mécréants. Cela signifie qu'après la tribu Qorayish, les mécréants d'un autre type (c'est-à-dire, la famille Al-Saoud maintenant) contrôleront la Maison Sacrée ordonnée par Dieu pour tous les peuples du monde. Quant à ceux qui ne croient pas et repoussent de la Voie de Dieu et de la Mosquée Sacrée - que Nous avons désignée pour toute l'humanité également, y résidant ou y passant - et cherchons à y commettre des injustices et des sacrilèges - Nous lui ferons goûter un douloureux tourment." (22:25).

3- Dans le verset 22:25, Dieu déclare que ceux qui repoussent les autres de la Voie de Dieu et de la Mosquée Sacrée comme mécréants en termes de comportement agressif et de contrainte dans la religion et en termes de polythéisme dans les croyances dans leurs coeurs comme ils persécutent ceux qui ne suivez pas leurs manières polythéistes. Ce crime est commis maintenant dans nos époques modernes par les membres de la famille royale saoudienne.

4- La tribu Qorayish avait l'habitude de se vanter d'être au service des pèlerins et de pèlerinage malgré l'incroyance de cette tribu et sa éloignement des gens du Chemin de Dieu et de la Mosquée Sacrée. Ceci s'applique au roi saoudien et aux membres saoudiens de sa famille maintenant: ""Ce n'est pas aux polythéistes d'assister aux lieux de culte de Dieu quand ils professent leur incrédulité: leurs œuvres sont vaines, et ils demeureront dans le feu." Les seules personnes à fréquenter les lieux de culte de Dieu sont ceux qui croient en Dieu et Le Dernier Jour, priez régulièrement, et pratiquez la charité régulière, et ne craignez personne sauf Dieu. Vous envisagez de donner de l'eau aux pèlerins et de maintenir la Mosquée Sacrée comme croire en Dieu et au Jour Dernier et s'efforçant dans le sentier de Dieu, ils ne sont pas égaux aux yeux de Dieu, Dieu ne guide pas les gens injustes." (9:17-19).

 

Quatrièmement: un aperçu historique:

1- Le premier état saoudien a conquis La Mecque sans combattre en terrorisant ses habitants en massacrant d'abord tous les habitants de la ville d'Al-Ta'if en 1802, et les habitants de La Mecque ont eu si peur qu'ils se sont rendus et ont livré la ville à l'armée d'Al-Saud famille. L'historien wahhabite Ibn Bishr dans son livre intitulé "La glorieuse histoire de Nejd" ne mentionne jamais que quelques mots sur le massacre des habitants d'Al-Ta'if mais mentionne les détails du butin et comment les armées saoudiennes ont vaincu les princes gouvernant de nombreuses regions en Arabie et comment le prince de la région d'Al-Hejaz, où se trouve la Mecque, s'est rendu sans combattre. Les habitants d'Al-Ta'if (hommes femmes, enfants et les gens âgés) se sont rendus sans combattre du tout, et pourtant, tous ont été massacrés par les combattants saoudiens pour terroriser les habitants de la Mecque en apprenant de tels massacres pour les forcer à se rendre.

2- Cette conquête de la région d'Al-Hejaz a poussé le calife ottoman à solliciter l'aide du gouverneur égyptien de l'époque, Muhammad Ali Pacha, pour envoyer l'armée égyptienne écraser cet état saoudien naissant, et après de nombreuses batailles, l'armée égyptienne vaincu l'armée d'Al-Saoud et détruit la capitale, Al-Dariyya, et son prince a été capturé et envoyé en Turquie où il a été mis à mort par décapitation.

3- Abdul-Aziz Al-Saud et ses Frères du Najd en septembre 1924 ont répété le même crime de massacrer tous les habitants d'Al-Ta'if (hommes femmes, enfants et les gens âgés) après avoir assiégé la ville pendant un certain temps en Oct. 1924. Les nouvelles terrifiantes de toutes les atrocités commises là-bas se répandirent dans toute l'Arabie et conduisirent les habitants de la Mecque pour se rendre sans combattre. Abdul-Aziz et ses Frères du Najd entrèrent à La Mecque sans bataille. Lorsque les journaux d'Égypte, de Syrie et d'Iran ont écrit au sujet du massacre d'Al-Ta'if, Abdul-Aziz Al-Saud a envoyé des télégrammes signés par son fils Feisal pour condamner la publication de ces nouvelles. Pourtant, il a saisi l'occasion de se débarrasser des sauvages Frères du Najd (il les a vaincus avec l'aide de Grande Bretagne) après qu'ils l'ont aidé à établir son royaume. Leur sauvagerie incluait le sabotage, le massacre de tous les peuples, le pillage et la mort immédiate de tous les capturés, et les journalistes et observateurs étrangers ont mentionné toutes ces atrocités lorsque les Frères du Najd ont attaqué le Koweït en 1920 et la Jordanie en 1924.

 

 

Cinquièmement: la famille saoudienne maintenant continue les efforts pour éloigner les gens de la Mosquée Sacrée à La Mecque et manipulant le pèlerinage pour des raisons politiques:

1- Les membres de la famille royale saoudienne ne croient pas seulement en brandissant des banderoles de l'islam lorsqu'ils commettent des agressions et envahissent d'autres pays, mais aussi en pratiquant la contrainte religieuse et la persécution religieuse en repoussant les gens loin du Coran et de la Mosquée Sacrée de la Mecque.

2- Les membres de la famille royale saoudienne n'autoriseront jamais le Peuple du Livre à entrer à La Mecque pour accomplir les rites du pèlerinage; de plus, ils s'interrogent à fond dans une sorte d'inquisition (et pour aucune raison) des étrangers qui se sont convertis à l'islam et viennent à La Mecque pour accomplir les rites du pèlerinage.

3- Les membres de la famille royale saoudienne utilisent leur contrôle sur La Mecque et le pèlerinage pour servir leurs objectifs politiques; par exemple, ils empêchèrent les Égyptiens, les Irakiens et les Levantins d'entrer à La Mecque pendant le premier royaume saoudien et ils empêchèrent leurs ennemis et leurs ennemis d'entrer à la Mecque aux 20ème et 21ème siècles dans le 3ème royaume saoudien actuel. Ainsi, ils manipulent le pèlerinage pour des raisons politiques. Ils ont empêché de nombreux Égyptiens d'entrer à La Mecque à l'époque du président égyptien Nasser, qui était détesté par les rois saoudiens. Il arriva qu'ils empêchèrent les pèlerins iraniens d'entrer à La Mecque pour la période (1987-1990) et à une certaine époque, les forces de sécurité saoudiennes massacrèrent 400 pèlerins iraniens dans les années 1980.

4- Au cours des dernières années, les membres de la famille royale saoudienne ont empêché les Yéménites, les Qataris et les chiites du Liban et de Syrie de d'entrer à La Mecque pendant plusieurs saisons de pèlerinage consécutives.

5- Lorsque les membres de la famille royale saoudienne ont décidé d'assiéger le Qatar depuis le 5 juin 2017, ils ont empêché les Qataris d'entrer à La Mecque et l'Organisation Arabe des Droits de l'Homme a affirmé que les autorités saoudiennes refusaient de faire pression sur le Qatar. les pèlerins entrent à La Mecque et cette traversée de toutes les lignes rouges a remis en question le fait que la Mecque ne devrait pas être contrôlée par un gouvernement, une famille ou un dirigeant. Tels empêchent d'autres d'entrer à la Mecque montre que les membres de la famille royale saoudienne n'ont aucun respect pour les lois coraniques/islamiques de la charia ni pour le droit international. Les autorités saoudiennes créent en fait des obstacles pour empêcher certaines nationalités et certains groupes d'entrer à La Mecque.

6- En revanche, le réseau britannique Bloomberg a appris qu'Israël essayait de convaincre le royaume saoudien d'autoriser des vols aériens pour transporter des pèlerins musulmans d'Israël, conformément aux recommandations du président américain Donald Trump qui conseillait aux Saoudiens d'entretenir des relations étroites avec Israël. En fait, Trump a critiqué l'absence de relations diplomatiques et de compagnies aériennes entre Israël et le royaume saoudien, et il a exhorté les deux pays à se rapprocher afin de coopérer pour faire face à l'Iran.

 

Enfin:

 En raison du péché/crime de éloigner les gens de la Mosquée Sacrée à La Mecque, les califes Omar et Othman ont été assassinés et les soi-disant compagnons se sont engagés dans la première grande guerre civile jusqu'à ce que le calife Ali a été assassiné. En raison du péché / crime de éloigner les gens de la Mosquée Sacrée à La Mecque, le tout premier état saoudien a été détruit. En raison du péché/crime de éloigner les gens de la Mosquée Sacrée à La Mecque et du Chemin de Dieu (c'est-à-dire, le Coran), le troisième état saoudien actuel fera face à un effondrement et une chute imminents au cas où il n'y aurait pas de véritables réformes à plusieurs niveaux sont introduits pour éviter des bains de sang et une destruction totale!


The views and opinions of authors whose articles and comments are posted on this site do not necessarily reflect the views of IQC.