Search:
From the Archive
The Earthly Religion Is Always Closely Linked to Ignorance
Fatwas: Part Twenty-Nine
A Reproach to the Moderate Muslims of Egypt
Islam is against Muslim Wahaby terrorists
Syrian Refugees in Germany: Risks and the Solution
The KSA on Its Way to Deny Sunna Hadiths
Fatwas Part Sixty-Nine
Locke’s and Hobbes’ States of Nature
Parenthetical Phrases in the Quranic Text
The Sheep and The Vet
The Egyptian Election and the Muslim Brotherhood
Why Do the Muhammadans Tell Lies?
Israel feels under siege. Like a victim. An underdog
Houston Conference about the Quran
A Statement From
Superior Bodies and the Society of Masters and Slaves
The Philosophy of Submission
The Testimony of the Privately Owned Religion of the Saudi Wahabism: (There Is No God but the Saudi King)!
Zakatul Fitr
The Two Futures of the Arab World
Le Saint Coran et la destruction de la famille Al-Saoud:
L'extravagance des membres de la famille royale saoudienne en tant que précurseur de la destruction imminente

 

Le Saint Coran et la destruction de la famille Al-Saoud:

L'extravagance des membres de la famille royale saoudienne en tant que précurseur de la destruction imminente

 

Publié le 30 octobre, 2017

Traduit par: Ahmed Fathy

 

 

 

Introduction:

1- Est-ce que le roi Salman et son fils, le prince héritier, et le reste de la famille Al-Saoud ont lu les versets coraniques qui parlent de l'extravagance et des dépensiers et de leur sort en enfer? La réponse est bien sûr que non. Les clergés wahhabites du royaume saoudien ne connaissent ni lisent ces versets, bien sûr. Affirmons quelques faits coraniques dans les points ci-dessous pour les prêcher et les avertir.

2- Dieu commande la modération en dépensant de l'argent et interdit l'extravagance et le gaspillage de l'argent gagné par des moyens légaux, car Dieu n'aime pas dépenser: "Et ceux qui dépensent ne sont ni gaspilleurs ni avares, mais choisissent un moyen terme." (25:67); "Et donne au parent ses droits, aux pauvres et aux voyageurs, et ne gaspille pas gaspillage: les extravagants sont frères des démons, et le diable est toujours ingrat envers son Seigneur." (17:26-27); "... et ne gaspille pas, il n'aime pas le gaspillage." (6:141); "... et mange et bois, mais ne sois pas excessif, il n'aime pas l'excès." (7:31). Ainsi, les vrais croyants ne commettent pas de péchés excessivement, car ils se repentent facilement; en revanche, les pécheurs désobéissants qui sont dépendants des péchés, de l'extravagance, de la promiscuité, etc. en font une partie de leur religion; tel a été l'état des nations riches détruites par le Seigneur Dieu à cause des péchés excessifs et de la désobéissance qui sont allés à l'extrême.

3- Les tribus de Thamood ont été détruites par Dieu et leur prophète Saleh leur a dit: "Craignez Dieu, et obéissez-moi, et n'obéissez pas au commandement de l'extravagant qui répand la corruption sur la terre et ne réforme pas."(26:150-152). Les gens du prophète Lot ont été détruits à cause de leurs pratiques homosexuelles considérées comme des excès haineux et un type d'extravagance qui transgresse les limites: "Vous convoitez les hommes plutôt que les femmes..."(7:81) "Libérer sur eux des rochers d'argile. Marqué par le feu par ton Seigneur pour l'excès. Nous avons évacué tous les croyants qui y étaient. Mais on n'y trouve qu'une seule famille de musulmans. Et Nous y avons laissé un signe pour ceux qui craignent le châtiment douloureux." (51:33-37). Le pharaon de Moïse a été détruit par Dieu parce qu'il était un mortel auto-déifié, hautain et arrogant parmi ceux qui ont commis de nombreux excès et des actes d'extravagance: "Pharaon était haut et puissant sur Terre. Il était excessivement tyrannique."(10:83). "Et Nous avons délivré les Israélites de la persécution humiliante. De Pharaon. Il était un tyran transgresseur." (44: 30-31).

4- Dieu veut que les gens qui croient au Coran prennent garde et soient avertis du sort des nations détruites qui ont commis des excès et étaient extravagantes: "Chaque fois que l'adversité touche l'être humain, il nous prie - couché de son côté, assis ou debout Mais quand Nous lui avons soulagé son adversité, il s'en va, comme s'il ne nous avait jamais invoqués pour le malheur qui l'avait affligé. »Ainsi les actions de l'extravagant leur paraissent bonnes. Leurs messagers sont venus vers eux avec des signes clairs, mais ils ne voulaient pas croire: ainsi nous rétribuons le peuple pécheur, et ensuite nous t'avons fait des successeurs sur la terre après eux, pour voir comment tu te comporterais. (10: 12-14); "Alors Nous avons rempli notre promesse envers eux, et Nous les avons sauvés ensemble avec Celui que Nous voulions, et Nous avons détruit les extravagants Nous t'avons envoyé un Livre contenant ton message Ne comprends-tu pas? Nous avons écrasé, et établi par la suite un autre peuple, puis, quand ils ont senti Notre force, ils ont commencé à s'en éloigner.Ne courez pas, mais revenez à vos luxes, et à vos maisons, afin que vous puissiez être interrogés. Malheur à nous; nous étions injustes. "Cela a continué à être leur cri, jusqu'à ce que Nous leur ayons fait des cendres silencieuses." (21: 9-15).

5- Le membre de la famille royale Al-Saoud est accro à l'extravagance et à tous les types d'excès; ceci affirme qu'ils nient le Coran dans lequel ils ne croient pas. En fait, les très riches qui monopolisent la richesse (milliards de dollars américains) doivent être dépensiers, surtout qu'ils n'ont jamais gagné une telle richesse légalement; leur argent est volé aux habitants originaires d'Arabie qui sont torturés dans des cellules de prison au cas où ils protesteraient. Dans les points ci-dessous, nous citons de nombreux sites Web des informations et des nouvelles sur l'extravagance des membres de la famille Al-Saoud.

 

Premièrement: l'extravagance du roi Salman:

1- Atteignant son âge sénile, et étant insensible à la crise cardiaque qu'il a survécu, Salman est accro à l'extravagance et aux luxes de la vie. En fait, il possède des dizaines d'appartements (achetés en échange de plus de 35 000 de dollars américains) dans l'arrondissement no. 16 à Paris et un palace luxueux sur la Côte d'Azur en France, et un palais similaire à Costa del Sol, Marbella, Espagne. Salman possède plusieurs palais luxueux à l'intérieur du royaume saoudien par la Mer Rouge et par le Golfe Perse et d'autres palais dispersés dans le désert d'Arabie. Pourtant, Salam a préféré sa station balnéaire à Tanger. Les documents panaméens affirment que Salman a acheté de nombreuses entreprises au Luxembourg et dans les îles Vierges britanniques. Salman a acheté de nombreux manoirs et yachts à Londres en échange de millions de dollars américains, et l'un de ces hôtels est situé près de Hyde Park à Mayfair. Salman a accordé à son fils, le prince héritier, toutes les autorités; par exemple, superviser le ministère de la défense, la société ARAMCO et le conseil des affaires économiques. Les fils de Salman ont reçu 100 milliards de dollars américains et le prince héritier reçoit les revenus pétroliers de la vente de deux millions de barils de pétrole par jour.

2- Le New York Times de janvier 2017 mentionne que le vaste palais du roi Salman au Maroc sur la côte atlantique se tient derrière de hauts murs remplis de webcams et gardés par des soldats marocains, à l'époque où les mesures d'austérité à l'intérieur du royaume saoudien de nombreux projets qui ont coûté un quart de billion de dollars américains. Des pistes ont été construites à l'intérieur de ce palais ainsi qu'une immense tente (comme des tentes de cirques) pour recevoir le roi et ses invités et accueillir des membres qui étaient si nombreux. Salman préside à toutes les activités commerciales des membres de la famille royale saoudienne, connus informellement et sous le nom d'Al-Saud and Co. Les prix du pétrole en chute libre ont conduit à des conditions économiques pires qui pourraient forcer les membres de la famille royale saoudienne à réduire leur extravagance; pourtant, le prince dissident Khaled Ibn Farhan Al-Saud, qui vit en Allemagne, affirme que les citoyens saoudiens ont moins d'argent que jamais, alors que les membres de la famille royale saoudienne continuent plus que jamais leur extravagance; plus de sommes d'argent ne sont jamais mentionnées dans le budget de l'état saoudien, selon les ordres du roi Salman. Pour faire face au déficit budgétaire, le gouvernement saoudien a diminué les salaires des employés du secteur public, supprimé certaines subventions, augmenté les factures d'eau et d'électricité, et augmenté les prix du carburant. Le royaume saoudien emprunte maintenant de l'argent aux banques à l'intérieur et à l'extérieur du royaume et a cessé d'employer de nouvelles personnes dans les postes gouvernementaux; cela a provoqué la frustration chez les jeunes chômeurs.

3- Le site Bloomberg mentionne en octobre 2017 que lorsque le roi Salman, 81 ans, a visité la capitale russe, Moscou, pendant quatre jours, il a commandé un avion quotidien pour apporter de la nourriture pour 1500 personnes qui l'accompagnaient là-bas. a une échelle électrique en or pour l'amener de et à son avion privé, avec des tapis privés. C'était marrant que l'échelle électrique de son avion ait cessé de fonctionner et qu'il ait dû descendre de l'avion à son arrivée. La procession des voitures de Salman s'est déplacée au centre ville, gardée par les forces de police russes. Un avion faisait la navette quotidiennement entre Riyad et Moscou pour apporter environ 800 kilogrammes de nourriture et d'autres articles nécessaires. Dans l'Hôtel Four Seasons, le roi Salman ainsi que ses invités royaux ont remplacé les employés avec ses propres domestiques et il a apporté ses propres meubles. Les autorités saoudiennes ont réservé deux hôtels à un tel événement: le Four Seasons et le Ritz-Carlton, en échange de 3 millions de dollars américains en plus du coût de la nourriture, des spas et d'autres services, et ont forcé leurs clients à annuler leurs réservations. d'autres hôtels éloignés. Les représentants du Four Seasons et du Ritz-Carlton ont refusé de commenter une telle effronterie que les gens se sont sentis offensés. Le journal russe Sputnik News a mentionné que le roi et ses membres résideront dans des hôtels cinq étoiles près du Kremlin et de la Place Rouge, après avoir changé de meubles pour satisfaire les goûts arabes, et personne ne sera autorisé à réserver une chambre dans ces hôtels.

4- Lorsque le roi Salman a visité le sud de la France en juillet 2015 pendant trois semaines, cette visite a fait couler beaucoup d'encre alors que les médias français protestaient contre le fait que Salman monopolisait la plage sablonneuse couramment utilisée par des milliers de citoyens français de classe moyenne. Il a accueilli 500 personnes en qualité de membres de son escorte, de serviteur, de chauffeurs, de guides touristiques, etc. L'ambassade saoudienne en France a réservé (et payé les factures à l'avance) quatre hôtels à Cannes, Nice, Monaco et Saint Tropez pour les membres de la suite. La municipalité de Vallauris a empêché le roi Salman d'installer une échelle électrique pour lui permettre d'atteindre la plage depuis son palais, mais le gouvernement français a réussi à plaire à Salman et les citoyens français en colère ont protesté et rappelé au gouvernement le principe d'égalité pour tous les citoyens. la constitution, et que la France ne doit jamais s'agenouiller à des riches étrangers au détriment des citoyens français.

5- Le New York Times mentionne en 2016 que le prince héritier, Ibn Salman, a acheté, lors de sa visite sur la Côte d'Azur, un yacht du milliardaire russe Yuri Scheffler pour un montant de 500 millions d'euros, bien que le coût réel de yacht est de 33 millions de dollars américains.

 

Deuxièmement: l'extravagance du roi Fahd et d'autres membres de la famille royale Al-Saoud:

1- Le défunt roi Fahd avait l'habitude de spécifier un milliard de SR pour chacun des voyages de son fils Abdul-Aziz, et toutes les sommes jamais dépensées par son fils furent confisquées par le roi Fahd.

2- Le site web d'Al-Waqt a mentionné en 2015 que l'extravagance des membres de la famille Al-Saud expose leurs fausses affirmations concernant l'application des lois 'islamiques' de la charia à l'intérieur du royaume saoudien. Le site Web d'Al-Waqt a publié des photos d'énormes quantités de viande jetées dans les poubelles des palais des riches parmi les membres de la famille royale et leurs membres de la suite qui ont tenu des banquets quotidiens. CNN Turquie mentionne que le prince saoudien Nawaf Ibn Abdul-Aziz a loué un luxueux yacht de 85 mètres pendant ses vacances d'été en Turquie, alors que ses soirées de promiscuité et de danse coûtaient 5 000 euros par jour dans un restaurant chic. Beaucoup de princes saoudiens louent des yachts de luxe plus souvent qu'autrement, en utilisant des pseudonymes britanniques. Le site d'information marocain Hespress mentionne que le roi Salman arriverait avec une grande partie de sa famille pour célébrer le mariage de l'un de ses fils à Tanger, en réservant tous les hôtels là-bas, après avoir apprécié son séjour au Maroc après son départ de la Côte d'Azur . De nombreux citoyens saoudiens ont critiqué l'extravagance et les excès de la famille royale saoudienne, affirmant que plus de 75 tonnes de riz sont gaspillées chaque année et plus de 16 millions de repas, ce qui place le royaume saoudien en tête des pays les plus touchés. quantités de nourriture gaspillée.

3- Le Daily Standard mentionne que la famille royale saoudienne projette de construire un manoir luxueux d'un coût total de 50 millions de livres sterling (81 millions de dollars américains) en démolissant trois bâtiments dans le quartier de Belgravia à Londres, avec 50 chambres et piscine intérieure souterraine des piscines, des chambres pour les domestiques, un garage spacieux pour les limousines, des ascenseurs, une salle de sport et un entrepôt pour les objets de valeur et les trésors.

4- L'extravagance des membres de la famille royale saoudienne ne connaît pas de limites dans les pays occidentaux et leurs stations balnéaires, les centres commerciaux, les casinos et les hôtels. Il suffit d'écrire dans le moteur de recherche Google les mots (jeux et shopping saoudiens), et on apprendra que des millions de dollars américains sont dépensés annuellement par les membres de la famille royale saoudienne pour enrichir l'économie de l'Ouest. Une princesse saoudienne, par exemple, a acheté une quantité de chocolat à Londres en échange de 3 millions de dollars, et l'achat de marques de chocolat coûteuses est maintenant considéré comme un rituel annuel «sacré» pour les princes et princesses saoudiens. De nombreux princes saoudiens font don de sommes d'argent pour des lieux de charité qui luttent contre l'extinction de certains oiseaux et vers et de plus grandes sommes d'argent pour les clubs sportifs de l'Ouest. Il ne faut pas oublier les achats honteux d'armes en échange de milliards de dollars américains avant les guerres au Yémen et en Syrie, et la plupart de ces armes se retrouvent dans des entrepôts en Europe, aux États-Unis et dans le royaume saoudien. Le gouvernement saoudien et les monarchies du Golfe laissent des milliards de dollars américains dans les banques occidentales, des sommes qui peuvent éliminer la pauvreté, l'ignorance/l'analphabétisme et les maladies du monde arabe et d'autres pays qui subissent l'appauvrissement du colonialisme européen.

5- Nous citons dans l'article de France Press de 1994 que les membres de la famille royale saoudienne (plus de 10.000 princes et princesses) ne cessent jamais une extravagance sans limites et une vie luxueuse en période de dettes et de déficits budgétaires. Sous la surface d'énormes réserves de pétrole, la pauvreté dans certaines villes saoudiennes montre que des changements économiques et politiques radicaux peuvent conduire le royaume saoudien à la faillite. De 1985 à 1993, les membres de la famille royale saoudienne et le roi Fahd ont dépensé 132 milliards de dollars américains, une somme qui dépasse les recettes pétrolières; personne d'autre dans le monde mais les membres de la famille royale saoudienne peuvent commettre de tels excès.

6- Les princes saoudiens à Londres conduisent des voitures luxueuses en confisquant la richesse des citoyens saoudiens, et les nouvelles de ces voitures en or dans les rues de Londres attirent l'attention des médias du monde entier, alors que des milliards de dollars américains sont confisqués par les membres de la famille royale saoudienne. , qui aurait dû être apprécié par les citoyens saoudiens, sous les auspices de clergés corrompus wahhabites. Les quatre voitures en or qui parcouraient les rues de Londres appartiennent à un prince saoudien et leur coût est estimé à plus de 1,8 millions de dollars américains; l'une des voitures est une Lamborghini et une autre est une Mercedes.

 

Enfin:

 Au sein de Twitter, le personnage de l'opposition saoudienne appelé Mujtahidd écrit sur les coûts de la visite au Maroc par le roi Salman, avec 4000 membres et domestiques, tandis que les jeunes saoudiens souffrent de pauvreté, de frustration et de chômage. Salman et ses invités y vivaient luxueusement tout en menant une vie de promiscuité de l'extravagance au-delà de toutes les limites imaginables. Chaque palais pour Salman et le prince héritier, son fils, au Maroc est comme un village avec toutes les facilités, et chaque palais à Tanger a été construit en échange d'un milliard de SR. Les membres de la troupe, les officiers royaux de haut rang, les amis et les serviteurs d'Ibn Salman vivaient dans de nombreuses villas surplombant la mer à Tanger, et d'autres invités ont vécu dans toutes les chambres de sept hôtels pendant 75 jours! Des milliers de voitures Peugeot, Mercedes, Bentley et Rolls-Royce ont été louées avec des chauffeurs prêts 24 heures sur 24. Cela signifie que ce voyage de plaisir a coûté au moins 50 millions de SR! Cela équivaut à des salaires d'un an à 40 000 soldats à l'intérieur du royaume saoudien. C'est sans compter l'argent dépensé dans les bordels et autres sommes pour jouer et acheter de la drogue et du vin, au sein de partis de promiscuité. Il a été dit que tous les prostituées au Maroc ont été envoyés à Tanger pour obtenir plus d'argent! Les citoyens saoudiens se sont interrogés sur la raison pour laquelle Ibn Salman avait des chefs militaires de haut rang avec lui au Maroc alors que la guerre au Yémen n'est pas encore terminée. Une lettre d'un des petits-enfants d'Abdul-Aziz Al-Saud met en garde contre les terribles conséquences de l'extravagance qui dépasse toutes les limites depuis l'intronisation de Salman: 160 milliards de dollars américains dépensés par le roi et 100 milliards de dollars américains par ses fils . Ce petit-fils mâle affirme en outre que des sommes d'argent ont été volées dans le cadre des projets d'élargissement de la mosquée sacrée de Kaaba et dans le cadre de transactions visant à acheter des armes inutiles; le budget annuel prévoit que le roi Salman reçoit 50 millions de SR par jour, ou plutôt, cette somme est donnée à quiconque porte son sceau royal dans n'importe quel décret royal! La Banque nationale du roi Salman contient 9 milliards de SR, une somme qui augmente chaque jour puisque le prince héritier lui ajoute les revenus de la vente de deux millions de barils de pétrole.


The views and opinions of authors whose articles and comments are posted on this site do not necessarily reflect the views of IQC.