A propos des grands criminels en Irak: les voleurs d'Irak en relation avec le bain de sang commis là-bas

آحمد صبحي منصور في الثلاثاء 30 يونيو 2020


A propos des grands criminels en Irak: les voleurs d'Irak en relation avec le bain de sang commis là-bas

 

 

 

Publié le 21 mai 2020

Traduit par: Ahmed Fathy

 

 

 

 

Introduction:

1- Il y a des années, un vieil Irakien a téléphoné à nous et a demandé à nous rendre visite à la maison; nous l'avons bien sûr accueilli; il est venu avec sa femme. Cet homme irakien, qui était juge en Irak, nous a dit qu'il avait lu nos articles qui lui étaient parvenus en Irak par e-mails avec des copies de nos articles parce que notre site Web du coranisme est bloqué en Irak. Nous lui avons demandé de nous parler des conditions de l'Irak; il nous a dit que lorsqu'il travaillait comme juge là-bas, il travaillait à la Commission irakienne de l'intégrité. Lorsqu'il faisait de son mieux dans son travail, les grands criminelsen Irak n'avaient jamais aimé cela; ils ont obligé certains de leurs gangsters à lancer un boulet de canon sur sa maison. Lorsque cet honnête juge irakien a estimé que sa vie était en danger, il a demandé et obtenu l'asile politique aux Etats-Unis pour vivre le reste de sa vie en paix pendant sa vieillesse. Cet Irakien est un homme noble et honnête qui n'a jamais voulu servir les grands criminels pour ne pas en faire partie.

2- Nous écrivons les points suivants sur les grands criminels en Irak.

 

Premièrement: à propos d'un rapport de l'ambassade américaine en Irak commenté par un article du site arabe (Araby 21):

 (Titre: (Un rapport de l'ambassade américaine en Irak: la richesse des dirigeants irakiens est estimée à 700 milliards de dollars américains.) Un extrait de l'article: ....... Un membre du parlement irakien a affirmé la véracité des données mentionnées dans le rapport de l'ambassade américaine en Irak concernant les richesses acquises par certains dirigeants et politiciens irakiens (estimés ensemble à 700 milliards de dollars américains) qui sont membres du parlement et chefs de partis politiques. l'alliance civile démocratique au parlement a déclaré que la Commission irakienne de l'intégrité a reçu le même rapport de l'ambassade américaine à Bagdad; il contient les détails des quantités de richesse de chaque politicien et dirigeant politique en Irak; leur argent, affirme, partage, des entreprises ... etc .; quinze membres de l'Alliance kurde au Parlement irakien détiennent 300 milliards de dollars américains, et Noory Al-Maliki, l'ancien Premier ministre irakien, et ses membres de la coalition ont fait passer en contrebande au moins 210 milliards de dollars américains. Les membres du parti heade d par Eyad Alawy possèdent 180 milliards de dollars américains; Moqtada Al-Sadr et ses hommes possèdent 150 milliards de dollars américains. Le même membre du parlement irakien a également affirmé que ces immenses richesses poussaient ces pouvoirs politiques, par l'intermédiaire de leurs hommes au sein du parlement, à ne jamais adopter la loi concernant la transparence en indiquant les sources de financement des partis politiques en Irak. Un juge qui travaille à la Commission irakienne de l'intégrité a déclaré qu'il y avait du laxisme à engager des poursuites contre ceux parmi les membres des pouvoirs politiques et des partis qui avaient volé l'argent public de l'Etat irakien; les postes de haut rang dans ces partis dépendent de sa tribu et de son appartenance religieuse; cela entrave les mesures de transparence et laisse une large place à la corruption dans les cercles de décision ...... Personne ne peut énumérer les actifs et les biens des hommes qui occupent des postes de haut rang car bon nombre de leurs actifs et possessions appartiennent ouvertement à leurs épouses. et des proches à l'intérieur et à l'extérieur de l'Irak! ........ Les enquêtes sont presque impossibles car les gens craignent de susciter des sensibilités sectaires ....... Un expert en économie dit que de nombreux dirigeants politiques irakiens sont impliqués dans le blanchiment d'argent et d'autres opérations illégales commises régulièrement mais secrètement et ils font passer des milliards de dollars américains à l'étranger. Toutes ces sommes d'argent importantes ne sont pas déposées dans des banques à l'étranger; des sommes importantes sont utilisées pour acheter des actifs, des projets, des sociétés et des actions aux Etats-Unis, dans l'UE, en Turquie, au Liban, en Jordanie, aux Emirats arabes unis et dans les pays d'Asie du Sud-Est; les profits vont bien sûr dans les poches des hommes qui contrôlent tout parti politique en Irak ........ Ainsi, retracer les fils du réseau de la corruption est facile en Irak mais c'est un sujet tabou qui est à peine discuté dans public et dans les médias irakiens, car cela conduira à la condamnation de la plupart des hommes qui occupent des postes de haut rang en Irak (en particulier au sein des ministères et des secteurs gouvernementaux) et qui contrôlent les partis politiques en Irak ......).

 

Deuxièmement: la déclaration du président américain Donald Trump et les noms des grands criminels irakiens et leurs richesses mal acquises publiés sur un site Web américain:

 La déclaration de Trump citée par un site Web arabe: (Le président Trump a déclaré que l'argent des politiciens irakiens déposé dans les banques américaines (plus de 583 milliards de dollars américains) est la propriété de la nation américaine en compensation des soldats américains tués en Irak au cours des dernières années.).

  Les noms des voleurs d'Irak et les montants de leurs richesses mal acquises publiés sur un site Web américain:

Noory Al-Maliki: 66 milliards de dollars américains

Adnan Al-Assady: 25 milliards de dollars américains

Saleh Al-Motlaq: 28 milliards de dollars américains

Baqir Al-Zobaydi: 30 milliards de dollars américains

Bahaa Al-Araji: 37 milliards de dollars américains

Mohamed Al-Diraji: 19 milliards de dollars américains

Hoshar Zibary: 21 milliards de dollars américains

Masood Birzany: 59 milliards de dollars américains

Salim Al-Jaboury: 15 milliards de dollars américains

Saadoun Al-Dilimi: 18 milliards de dollars américains

Farooq Al-Araji: 16 milliards de dollars américains

Adel Abdel-Mahdi: 31 milliards de dollars américains

Osama Al-Najevi: 28 milliards de dollars américains

Haydar Al-Abady: 17 milliards de dollars américains

Mohamed Al-Karboli: 20 milliards de dollars américains

Ahmad Noory Al-Maliki: 14 milliards de dollars américains

Tariq Najm: 7 milliards de dollars américains

Ali Al-Elaq: 19 milliards de dollars américains

Ali Al-Yasary: 12 milliards de dollars américains

Hassan Al-Anbary: 7 milliards de dollars américains

Eyad Alawy: 44 milliards de dollars américains

Jalal Talbany: 35 milliards de dollars américains

Rafei Al-Essawi: 29 milliards de dollars américains

 

Troisièmement: notre commentaire sur cet argent volé et mal acquis:

1- Ce qui précède concerne uniquement l'argent irakien introduit en contrebande et déposé dans des banques aux Etats-Unis; qu'en est-il de l'argent irakien déposé dans des banques des offshores? Qu'en est-il de l'argent irakien déposé dans des banques à l'intérieur de l'UE, en Asie et en Afrique?

2- Le dirigeant irakien chiite Al-Sistani n'a pas d'argent introduit en contrebande aux Etats-Unis. Nous avons lu en ligne ce qui suit sur sa richesse et celle des membres de sa famille.

2/1: En 2006, sa «petite» richesse est estimée à 3 milliards de dollars américains; qu'en est-il de sa richesse maintenant en 2020?

2/2: Quant à son «petit» revenu annuel régulier, il est estimé à 500 à 700 millions de dollars américains!

2/3: Donald Rumsfeld, l'ancien ministre américain de la Défense, écrit dans ses mémoires que les Etats-Unis ont versé 200 millions de dollars américains à Al-Sistani pour lui faire émettre une fatwa interdisant aux chiites de combattre les soldats américains en Irak afin que l'Irak tomber facilement entre les mains des troupes militaires de la coalition dirigée par les Etats-Unis qui ont envahi l'Irak.

2/4: Un beau-frère d'Al-Sistani, Mortada Kashmiri, a acheté une villa à Londres en échange de 6 millions de dollars américains; un autre beau-frère d'Al-Sistani, Jawad Shahristany, a acheté une villa à Londres en échange de 4 millions de dollars américains. La fille d'Al-Sistani a acheté une villa à Londres en échange de 2 millions de dollars américains.

3- Le jeune leader chiite Ammar Al-Hakeem détient 33 millions de dollars américains sous forme de dépôts bancaires, d'actifs et d'investissements dans des sociétés pétrolières en Iran, en Arabie saoudite, au Koweït, au Liban et à Londres. En outre, il a des sociétés d'expédition géantes à l'intérieur et à l'extérieur de l'Irak.

4- Moqtada Al-Sadr a d'abord constitué sa richesse par détournement de fonds alors qu'il se servait d'être un leader  d'organisation terroriste; il possède environ 2 milliards de dollars américains ainsi que des actifs, des biens et des sociétés en Iran, en Turquie et au Liban.

 

A propos des faibles et des opprimés en Irak:

  Ce sont les gens chiites et les gens sunnites qui suivent les grands criminels en Irak; ils souffrent de l'appauvrissement, des maladies, du chômage, du manque de services et de la récession économique. Dans leur situation critique, il n'y a aucun moyen pour eux de se débarrasser de ces conditions ignobles, sauf, malheureusement, pour se battre sous les bannières des grands criminels.

 

A propos de la politique américaine:

1- Malheureusement, la politique américaine est principalement influencée par le commerce d'armes; c'est pourquoi les Etats-Unis encouragent l'existence de régimes tyranniques ainsi que de théocrates de tous types, en particulier dans les pays arabes - cela est illustré en Irak par sa diversité de races et de religions. Bien sûr, Saddam Hussein était un agent au service des Etats-Unis même s'il prétendait le contraire. Lorsque la soi-disant République «islamique» d'Iran a émergé à la fin des années 1970 et qu'elle considérait les Etats-Unis comme (le Grand Satan), les Etats-Unis ont pris deux mesures parallèles comme suit.

1/1: Magnifier la menace iranienne pour faire de l'Iran l'ennemi juré de l'Occident après l'effondrement de l'URSS. La Russie s'est rapprochée de l'Occident et des Etats-Unis; par conséquent, les ennemis du passé sont devenus des alliés dans le temps présent; cela a conduit l'Occident dirigé par les Etats-Unis à créer un nouvel ennemi juré. Bien sûr, les imams chiites d'Iran qui ont émergé en tant que supérieurs dans le monde dit «islamique» ont aidé les Etats-Unis à se diriger davantage dans cette direction; ainsi, alors que les tyrans chiites d'Iran font face et menacent le Grand Satan (c.-à-d. l'épithète péjorative des Etats-Unis à l'intérieur de l'Iran), les tyrans sunnites intronisés se prosternent et se soumettent aux Etats-Unis.

1/2: Les Etats-Unis ont encouragé Saddam Hussein à faire la guerre à l'Iran afin que la richesse de l'Irak et de l'Iran soit épuisée, car une telle guerre à l'intérieur de longues frontières ne permettrait jamais à aucune des deux parties belligérantes de remporter la victoire, surtout si l'on considère l'histoire longue de l'inimitié entre les Sunnites et les Chiites. Cela signifie que les Etats-Unis ont été le seul gagnant dans une telle guerre irako-iranienne, car ils ont vendu des armes à tout le monde et ont avorté toutes les ambitions et les plans chéris par Saddam Hussein et les théocrates d'Iran. En fait, cette guerre irako-iranienne n'a causé que la destruction de villes à l'intérieur de l'Irak et de l'Iran et la richesse et la force des deux pays ont été épuisées comme prévu.

2- Les Etats-Unis ont exhorté et poussé Saddam Hussein vers une autre aventure militaire qui consiste à envahir et piller le Koweït; en fait, Saddam Hussein a accepté cette mission autorisée par Washington afin de compenser les pertes financières qu'il a subies pendant sa guerre contre l'Iran et de promouvoir davantage son image de leader (puisque l'Iran a mis en doute son image); en outre, il souhaitait distraire ses troupes militaires avec la mission d'envahir le Koweït pour les empêcher de planifier un coup d'état contre lui.

3- Bien sûr, les Etats-Unis ont mobilisé leurs alliés contre Saddam Hussein et ont envahi l'Irak en 2003; sachant que l'invasion américaine de l'Irak n'allait jamais durer de toute façon, les Etats-Unis ont dissous les forces militaires irakiennes et auraient détruit leurs armes, tout en sachant que ces armes seraient cachées pour réapparaître entre les mains des milices sunnites et chiites qui ont depuis perpétré des effusions de sang dans tout l'Irak. Cette violence sectaire et cette lutte militaire ont été encouragées par les Etats-Unis, car elles ont renforcé les membres du clergé sunnite et chiite en Irak. Les Etats-Unis sont à blâmer pour avoir permis l'émergence de terroristes de l'Etat islamique (ou EIIL) en Irak; cela a conduit à davantage de combats et d'effusions de sang, ce qui a augmenté les bénéfices de la vente d'armes par les Etats-Unis.

4- Le pire et le plus dangereux, c'est que les Etats-Unis ont recouvert tout cela d'un décor / façade de démocratie en Irak. Bien sûr, Washington sait que le pire et le plus récent type de tyrannies, c'est quand un simple décor de démocratie est fait sans établir une culture de la démocratie profondément enracinée; cette culture est impossible dans la société irakienne dont les citoyens vénèrent et sanctifient les clergés chiites et sunnites et placent leur secte religieuse au-dessus de la citoyenneté irakienne. Les Irakiens ne peuvent ressentir aucun sentiment de nationalisme car l'Irak est un Etat relativement nouveau établi après la Première Guerre mondiale conformément à l'accord Sykes-Picot. Ce qui est profondément enraciné en Irak depuis des siècles, c'est la loyauté soit pour la secte chiite, soit pour la secte sunnite qui se combattent. Les guerres entre elles forment l'histoire de toute la région. Des élections truquées permettent aux corrompus d'accéder temporairement au pouvoir et ils ne perdent pas de temps; ils sont occupés à voler et à faire de la contrebande d'argent; la richesse de la nation irakienne disparaîtra très bientôt. Les grands criminels irakiens se partagent la richesse de la nation irakienne (et cela s'est également produit récemment au Liban). Ce statu quo est maintenu par des clergés chiites et sunnites corrompus qui sont des voleurs et qui contrôlent et lavent également le cerveau des masses et des grands criminels en Irak. C'est pourquoi les postes de haut rang en Irak sont répartis en pourcentages par rapport aux sectes religieuses (il en va de même au Liban); cela favorise la corruption et détruit le nationalisme ou la loyauté envers la patrie irakienne qui devrait être placée au-dessus de l'appartenance à toute secte religieuse.

5- Les Etats-Unis n'ont pas inventé l'inimitié sunnite-chiite en Irak; il existe parmi les Arabes depuis le premier siècle A.H. Les Etats-Unis ont simplement profité d'une telle inimitié pour servir leurs propres intérêts et voler la richesse de l'Irak tout en massacrant les Irakiens. Par conséquent, la devise soulevée par Washington concernant l'Irak est la suivante: les Irakiens souhaitent se massacrer les uns les autres, qu'ils se massacrent les uns les autres!

6- Les Etats-Unis sont le plus grand bénéficiaire de ce qui se passe en Irak; de nombreuses armes américaines sont achetées par des Irakiens; en outre, la richesse que les grands criminels volent et déposent dans les banques américaines a déjà stimulé l'économie américaine et fait des grands criminels irakiens à la merci des Etats-Unis.

7- A notre avis, Trump est le pire président américain; c'est un tyran raciste et fanatique. Pourtant, il est le meilleur président des Etats-Unis à l'heure actuelle, car il peut traiter efficacement les grands criminels qui gouvernent les pays du Moyen-Orient. En fait, Trump montre du mépris envers eux en public et il les détourne pour obtenir leur argent. Trump l'a fait à plusieurs reprises avec les dirigeants saoudiens. Trump voit que l'argent des politiciens irakiens déposé dans les banques américaines est la propriété de la nation américaine en compensation des soldats américains tués en Irak au cours des dernières années. Par conséquent, il n'est jamais exclu que durant cette année de pandémie de coronavirus (en 2020), Trump puisse confisquer cet argent déposé dans des banques américaines par des grands criminels d'Irak, d'Arabie saoudite, ... etc. Trump sait que les coûts de l'invasion américaine de l'Irak ont ​​été couverts par le pétrole irakien et l'argent des armes américaines achetées par des Irakiens qui se massacrent mutuellement en criant (Allahu Akbar) ou (Dieu est le plus grand!).

8- L'Irak ne doit rien aux Etats-Unis; en fait, les Etats-Unis ont commis une grave injustice contre l'Irak; pourtant, ceux qui ont commis des injustices plus graves contre l'Irak sont les grands criminels qui vivent en Irak.

 

Enfin:

1- Nous sommes un citoyen américain et nous vivons à la Virginie, aux Etats-Unis; nous avons travaillé auparavant dans des centres américains qui offrent des conseils au Congrès, à la Maison Blanche et au Département d'Etat. Cela signifie que notre personne, un penseur et auteur réformiste coraniste, est connue des décideurs américains avant même de lancer notre site Web du coranisme en 2006 et avant d'établir notre Centre coraniste international (CCI) basé sur la Virginie. Notre coranisme correspond à ce qui est annoncé par les Etats-Unis: répandre la démocratie et les droits de l'homme et lutter contre le terrorisme. Pourtant, les décideurs américains refusent d'aider un penseur coraniste comme nous; ils ignorent notre CCI et ne l'aident jamais, mais ils aident d'autres organisations et centres américains. La raison en est facile à comprendre: les intérêts des décideurs américains sont mieux servis par les grands criminels partout sur la planète Terre et non par des penseurs réformistes comme nous.

2- La vie politique aux Etats-Unis n'a qu'une seule loi / devise: (anything for money, ou n'importe quoi pour de l'argent).

اجمالي القراءات 439

للمزيد يمكنك قراءة : اساسيات اهل القران
أضف تعليق
لا بد من تسجيل الدخول اولا قبل التعليق
تاريخ الانضمام : 2006-07-05
مقالات منشورة : 4448
اجمالي القراءات : 42,499,178
تعليقات له : 4,699
تعليقات عليه : 13,627
بلد الميلاد : Egypt
بلد الاقامة : United State

مشروع نشر مؤلفات احمد صبحي منصور

محاضرات صوتية

قاعة البحث القراني

باب دراسات تاريخية

باب القاموس القرآنى

باب علوم القرآن

باب تصحيح كتب

باب مقالات بالفارسي