ترجمة كتاب ::
LE CORAN SUFFIT COMME UNIQUE SOURCE DE LÉGISLATIION - d'après le docteur AHMAD SOBHI MANSOUR

نهاد حداد في السبت 01 نوفمبر 2014


 

                                                 BIBLIOGRAPHIE
 
Bibliographie détaillée du livre ( Le Coran Suffit ).
 
Avant propos.
 
Préface.
 
Chapitre premier: le Saint Coran est l'unique source de l' Islam.
 
Première partie: Le saint Coran est l'unique livre du musulman.
 
1-Il n'ya de Dieu qu'Allah ni d'autre livre pour le musulman que le coran le 
 
livre d'Allah.
 
2- Le croyant se contente d'Allah le Très Haut comme unique Divinité et 
 
s'en tient au Coran comme unique livre.
 
3- Le Coran  est vérité, au sujet de laquelle il n'ya aucun doute. le reste 
 
Est équivoque et il ne faut pas suivre ce qui est équivoque.
 
4- Le Coran est l'unique hadith auquel il faut croire.
 
5- L'unique révélation écrite communiquée au prophète n'est autre que le
 
Coran sous forme de versets et de sourates.
 
6- Rien n'est assimilable au Coran comme rien n'est assimillable à Allah 
 
leTrès Haut.
 
Deuxième partie:  le saint Coran n'a rien omis d'écrire.
 
1- L'interprétation du Coran se trouve à l'interieur même du coran, il est
 
explicite en lui-même. Le coran n'a rien omis d'évoquer, il a été révélé 
 
pour  tout expliciter et tout y est bien exposé.
 
2- Le coran est le texte révélé au prophète ( salut et paix sur lui ).
 
3-Le coran est parachevé, exhaustif et n'a besoin de rien d'autre pour le 
 
compléter.
 
4- Le coran représente  le droit chemin d'Allah, hormis lui, tout est 
 
déviation.
 
5- Le Coran est sagesse.
 
Deuxième chapitre , le Coran, le prophète et le messager.
 
Deuxième partie, la différence entre" messager" et " prophète".
 
1- Entre " messager "et  "prophète ".
 
2- Entre la parole du messager et la parole du prophète. Le terme " dis", 
 
dans le saint Coran. Le Coran a évoqué certaines paroles du prophète , il 
 
a fait l'éloge de certaines de ses paroles et lui en a reproché d'autres.
 
3- La mission du prophète est de transmettre le message ( d'Allah).
 
4- Le Prophète n'émettait de jugement qu'en se basant sur le coran .
 
5- Obeïssez à Dieu et obeïssez au messager.
 
6- Suivez la lumière qui a été révélée avec lui.
 
Deuxième partie : le prophète pourrait-il innover en matière de législation?
 
1- Le prophète ne peut connaître l'occulte ni innover en législation.
 
2- L'innovation du prophète se limite à la pratique de la législation et non 
 
au sein de la législation.
 
3- Les limites de l'innovation humaine au sein de la législation coranique.
 
4- La Sunna du prophète est le coran lui- même.
 
5- ( Prenez ce que le messager vous donne; et ce qu'il vous interdit, 
 
abstenez vous-en; et craignez Allah ).
 
6- Ci-dessous le contenu de leurs hadiths que nous reprenons ici pour
 
 Répondre à leurs livres et dires.
 
Troisième chapitre: lecture dans " Al Boukhari ", deuxième  livre le plus 
 
important de la deuxième source ( en religion ).
 
Première partie: comment est née la deuxième source?
 
La vie du prophète ( salut sur lui ) entre les vérités du coran et les hadiths 
 
d'Al Boukhari.
 
Avant propos.
 
1- Comment le prophète passait-il ses journées?
 
2- Le prophète se permettait-il d'avoir des rapports avec ses femmes 
 
pendant leurs menstruations. 
 
3- Nous n'ajouterons plus de titres à ce sujet.
 
4- Al Boukhari dans ses hadits ne se contente pas de peu ... Il attribue au 
 
prophète une tentative de viol sur une femme ...!!
 
5- Al Boukhari dans ses hadiths ne se gêne pas d'attribuer des mots 
 
crues et un langage vulgaire au prophète salut sur lui. Pour couronner le 
 
profil d'obsédé de sexe et de femmes qu'il lui avait brossé en prétendant 
 
rapporter les événements journaliers et nocturnes de la vie du prophète 
 
( salut sur lui ).
 
6- ( Les hadiths d'Al Boukhari )  poussent la mystification à son comble en 
 
prétendant que le prophète salut sur lui a inventé une législation légiférant 
 
le Zina ( la fornication ) et interdisant le mariage.
 
7- D'autres hadiths violent l'intimité du prophète et le respect qui lui est  
 
dû en s'immissant dans les moindres détails de ses relations avec ses 
 
femmes, mères des croyants.
 
8- L'imposture du hadith d'Al Ifq concernant Aicha : le prophète avait-il 
 
assez de temps pour être ( ce personnage ) décrit dans ce genre 
 
d'hadiths?
 
9- Le coran insiste sur le respect dû à la maison du prophète violée dans  
 
les hadiths d'Al Boukhari.
 
10- Le musulman lisant ce livre doit choisir entre deux choses uniquement 
 
sans tièrce alternative. 
 
11- La signification de la salât sur le prophète et la signication de la 
 
nuisance au prophète.
 
 
12- Le prétendu magicien qui a jeté un sort au prophète.
 
13- Le prétendu juif chez qui le prophète a laissé en gage sa cuirasse.
 
14- Al Boukhari attribue au prophète la législation de la lapidation du zani.
 
15- Al Boukhari attribue au prophète des propos mensengers et 
 
contradictoires
 
Conclusion.
 
 
Avant propos 
 
Au début des années quatre vingt dix, ( 1990 ), je menais une lutte acharnée contre une grande indigence d'un côté et mes ennemis traditionnels de l'autre.
Mes ennemis n'étaient autres que les soufis, les sunnites, les salafistes, les hommes d'Al Azhar ainsi que le reste des institutions religieuses ( éducatives et daâwites ) en Egypte et à l'exterieur; en plus de mon meilleur et doux énnemi : le régime avec ses dispositifs de répression en Égypte Al Mahrossa( la protégée ) où l'on surveille mon moindre souffle et guette le moment de m'abattre.
J'étais et je suis toujours contre la religiosité de - monsieur- tout le monde, la discutant à la lumière du Coran , il est donc tout à fait normal que l'on ferme toutes les portes devant moi et que l'on transforme ma vie en une terreur continuelle que je cachais avec pudeur au fond de moi. Cependant le penseur pacifiste , incarcéré - surtout dans les geôles égyptiennes - ne serait- ce que quelques semaines , ne s'en sort jamais indemne, il continue à porter la prison au font de lui sa vie durant et continue sans cesse à la redouter. Surtout si comme moi , il est pauvre , sans économies et ne sachant ce qui pourrait advenir de ses petits si jamais il retournait en prison.Pire, il sait très bien ce qui l'attends derrière les barreaux de la part de ses compagnons de cellules, en majorité , des extrémistes et tous des ennemis confessionnels, qui voient dans son arrêstation l'occasion de " Jihad" selon la fatwa -du modéré-Cheikh des frères musulmans ." Ancien seigneur " dans son célėbre livre" Le Fiqh de la Sunna" concernant le chatiment de l'apostat. Et pour eux , je suis depuis toujours , un hérétique invétéré. Aussi , mes ennemis , qu'ils soient extrémistes , ou les agents tyranniques et corrompus  du gouvernement - malgré la guerre qui les oppose- sont unanimes sur une seule chose, mon oppression et ma poursuite. 
2- L'idée de m'incarcérer une troisième fois, sous n'importe quel prétexte, aurait réalisé leur rêve de se débarrasser de moi une fois pour toutes et d'imputer - mon assassinat aux prisonniers -. ( mon sang versé incomberait alors aux divers clans de tollars) . C'est dans cette optique que les services secrets avaient la mauvaise habitude de me convoquer à nimporte quel moment pour m'intimider et me terroriser, avec une forte probabilité de prologation de ma garde à vue dans une de leur geôle officieuse oû il fourent d'habitude leurs victimes et les torturent quotidiennement selon la routine. ( il faut dire ) que la plupart des extrémistes aspirent au " jihad" et à la vengence. Et ma présence parmi eux aurait été l'occasion de débarrassaer de moi le reste du monde. Javais déjà eu l'occasion de connaître ses geôles privées en 1988, mais Dieu, le Tout Puissant, fit que personne ne m'ait reconnu alors. 
3- Mon extrême indigence , ajoutée au terrorisme d'État et des extrémistes, ne m'ont  jamais acculé à mettre fin à ma production scientifique ni ã mon obstination dans mon jihad pacfiste pour le redressement des musulmans à travers la réforme de l'islam. L'édition de cette oeuvre en 1991, en constitue la preuve. Aprės une histoire dont je ne puis encore révéler les détails détenus par les gens qui s'occupėrent de l'impression et de l'édition du livre. Certains éléments de cette histoire ont été publiés par le journaliste égyptien IlhamiEl Meligui , proche alors des événements,  dans l'édition arabe des " Pyramides". 
4- Ce que je sais est que l'un des musulmans éclairés d'Allemagne avait envoyé un écrit au "Centre Universel de Recherche sur le livre vert" en Lybie. Il y proposa l'édition de mes livres et y de mes articles hebdomadaires dans le journal " Al Ahrar" et parla ainsi de mes luttes contre les sunnites. En ce temps là, Kaddafi brandissait le slogan du reniement de la sunna. Chose qui, en Égypte , a poussé mes ennemis à tisser des histoires à propos de prétendues rapports entre nous. Pourtant, il n'est venu à l'idée de personne de se poser la question , pourquoi, malgré la misère oû je vivais, je n'ai pass plié bagages vers l'une des universités lybiennes afin de profiter des bonnes grâces du colonel à l'instar de mes élèves et de mes collègues. 
5- Ils ne savent pas qu'il est impossible au penseur libre de jouer au larbin chez un mentor tyrannique. Mais il arrive qu'un régime despotique éprouve le besoin d'éditer , à contre coeur , ou d'encourager l'édition d'un de mes livres s'il s'accorde avec ses intérêts du moment lorsqu'il ne se trouve pas parmi ses sbires et les " fouquahas" de sa suite quelqu'un qui pourrait s'évertuer à le faire.Ce fut fut le cas avec quelques un de mes livres oû j'avais mis len évidence la contradiction entre l'islam et l'extrémisme. Le pouvoir en Égypte par exemple célébra la parution de mon livre" Hadd Al Riddah" , " le chatiment d'apostasie" que j'avais écrit après l'assassinat de mon ami , le docteur Faraj Fouda. Et où il fut démontré, par des arguments infaillibles que la peine capitale infligé à l'apostat contredit l'islam d'une maniėre flagrante. Mon livre fut alors édité à plusieurs reprises car, des groupes terroristes avaient pris pour cibles certaines personnalités symboles du pouvoir qu'elles accusèrent d'apostasie. L'attaque des imams d'Al Azhar à mon encontre s'atténua et fut plus modérée. Mieux encore , Ils émirent en en 2002 une fatwa où il est stipulé que l'apostat ne doit  en aucun cas être tué mais il lui sera demandé de se repentir. 
Ce fut la même chose sous le régime de Kaddafi en Lybie. Ce personnage maniaque,obsédé par la propagande , l'intelect et la cultue avait supposé que certains de mes livres pouvaient lui être utiles.. Cette rencontre exceptionnelle devait rester une parenthèse et ne pouvait en aucun cas aboutir à quoi que ce soit, car elle unissait deux mentalités contradictoires. Une mentalité esclavagiste et despotique qui ne voit dans l'écrivain qu'une marionnette faisant partie de sa procession , et de l'autre,  un penseur libre dont l'esprit s'élève au dessus des futilités et des processions . Car sa lecture clairvoyante de l'histoire lui permet de réaliser qu'une plume militante triomphe toujours de l'épée du despote. Aussi, deux mentalités si incompatibles ne pouvaient se rencontrer même lors d'une parenthèse. 
6- Un grand responsable Lybien m'avait alors contacté et nous nous mîmes d'accord sur la rédaction du livre " Le Coran Suffit en tant que source de législation ". Ce fut fait en un temps record de deux semaines et aussitôt fini, le livre lui fut livré. Le journaliste Ilhami El qui a suivi cette histoire de très près vu ses relations avec les dirigeants Lybiens dans le temps dit alors que Kaddafi avait lu le livre et l'avait apparemment apprécié. Il en avait ensuite accépté l'édition à condition d'en changer le titre et le nom de l'auteur . Il choisit alors le pseudonyme de Abd Allah Al Khalifa pour l'auteur et intitula le livre " Pourquoi Le Coran?". J'acquiéscai du moment que le contenu n'allait pas changer. Il fut donc décidé d'imprimer le livre au Caire afin de faire sa distribution en Égypte. Une employée de celles qui portent le voile fut allarmée lors de la lecture de l'une des pages et allerta les services d'investigations qui saisirent toutes les copies et les envoyèrent au " très honorable" Azhar qui décida d'arrêter le tirage lorsqu'il découvrit que j'en étais l'auteur réel. Toutes les copies furent ensuite transportées vers les frontières lybiennes et livrées aux autorités. Le recueuil fut donc édité en Lybie et fut encore une fois dénigré par les sunnites lybiens. Kaddafi , à qui la folie du reniement de la sunna était passé , interdit alors le livre et passa à autre chose et s'éprit encore d'un nouveau jeu dont il se préoccupa et oublia mes indemnitées dans la mêlée. Elles furent à jamis perdues. 
7- Et voici entre tes mains , cher lecteur - après quatorze ans d'interdiction - , ce livre, preuve infaillible et claire qui ne laisse aucune excuse à la prétention d'en ignorer le contenu. car , après sa lecture, ton ignorance se dissipera et tu en décéleras les vérités qui seront dés lors plus claires devant toi. Tu pourras ensuite prendre délibérément ta décision en connaissance de cause. Tu pourras alors soit désavouer Al Boukhari et ses semblables pour faire triompher la parole divine , du Dieu le Très Haut et de son saint prophète, ou alors faire triompher Al Boukhari et les imamams des hadiths dans leurs parjures envers Dieu le Très Haut et son saint prophète. 
Chacun de nous est libre de penser ce qu'il veut,et sera responsable devant Allah le très haut pour ses propres choix le jour du jugement dernier. Et sera alors gratifié par l'éternité au paradis ou la péren nité aux enfers. La question est grave et la responsabilité l'est encore plus.
Meilleurs voeux pour le nouvel an 
Ahmad Sobhi Mansour. 
 
Préface 
Le but de ce livre n'est en aucun cas de faire le procės du lecteur mais plutôt de 
communiquer avec lui. Car , l'auteur est intimement convaincu que chaque musulman , possède  au fond du coeur une propension naturelle vers la vérité .Mais si toutefois ce penchant naturel est occulté par des traditions hérités du passé et allant à l'encontre de la vérité, les versets coraniques se chargeront d'épurer son coeur afin qu'il retrouve sa pureté originelle. Celle de l'âge d'or de la révélation et de la vie du prophėte .
C'est pourquoi, l'auteur incite son lecteur à feuilleter ce livre tout en méditant les saints versets afin de pouvoir, ainsi que le reste des musulmans, suivre le droit  chemin .
La méthode de l'auteur est de laisser , selon le thème abordé, se révéler les vérités coraniques à travers les saints versets . Lui ne fera que choisir le titre du thème dont il est question. 
En dernier lieu, L'auteur tient à faire savoir qu'il porte en son coeur beaucoup d'amour pour tout les musulmans que l'amour du coran réunit, et implore Dieu le Très Haut d'éclairesr son chemin ainsi que celui de tous ses frères en islam et les guider sur la voie de l'obédience et du dévouement qui lui sont dûes. Puisse Dieu nous venir en aide .
Le Caire, 1991. 
اجمالي القراءات 4345

للمزيد يمكنك قراءة : اساسيات اهل القران
التعليقات (7)
1   تعليق بواسطة   محمد وجيه     في   الأحد 02 نوفمبر 2014
[76498]

شكرا أ. نهاد ، ولى تعليق أرجو أن تتقبليه بخصوص الأستاذة عائشة..


حاولت البحث عن ذلك المقال الذى كتبته الأستاذة عائشة و تعليقك عليه الذى أدى بك لاتخاذ قرار الانسحاب من الموقع لكن للأسف لم أجده ، لذا لم أتمكن من سبر الموضوع من أوله ، لكن ما أعلمه تماما أن هذا الموقع هو لتبادل الآراء ، و الآراء بطبيعة الحال تتباين من فرد إلى آخر ، و كل إنسان لديه طريقته فى إبداء رأيه و طريقته فى التواصل مع الآخرين ، فلو كانت طريقة الأستاذة عائشة أنها تتجاهل الرد على الرأى المخالف ، فلها مطلق الحرية فى ذلك ، و رغم أنى لا أوافق على هذا الأسلوب لكنى أرى احترام طبائع الآخرين أمر واجب ، فربما كانت من النوع الخجول ، أو ربما كان لديها تحفظا على ما كتبت أو غيرها من الأسباب ، كذلك لك أنت أيضا مطلق الحرية فى عدم التعليق لاحقا على ما تكتب ، أو حتى كتابة مقال آخر يرد ما جاءت به الأستاذةعائشة، لكن



فى جميع الأحوال لا يجب أن يكون الانسحاب هو الحل.



 



 



شكرا جزيلا على الترجمه ، و أتمنى أن تستمرى فى مجهوداتك الاصلاحية فى توضيح حقائق الإسلام بين الناطقين بالفرنسية و أسأل الله أن يكتبها فى ميزان حسناتك...



 



تحياتى



 


2   تعليق بواسطة   ربيعي بوعاقل     في   الأحد 02 نوفمبر 2014
[76503]

Merci SŒUR NIHAD pour cet excellent travail


 



Thank you very much for the splendid translation...i



3   تعليق بواسطة   ربيعي بوعاقل     في   الأحد 02 نوفمبر 2014
[76504]

Thank you very much for the splendid translation


Merci SŒUR NIHAD pour cet excellent travail


4   تعليق بواسطة   آحمد صبحي منصور     في   الأحد 02 نوفمبر 2014
[76507]

شكرا استاذة نهاد ، وأرجو أن يستمر عطاؤك فى هذا الموقع


وجزاكى الله جل وعلا خيرا على هذا العطاء . 

5   تعليق بواسطة   ربيعي بوعاقل     في   الإثنين 03 نوفمبر 2014
[76522]

السلام عليكم . أختي/ نهاد حداد.. أهنك، ترجمة متقنة شكلا ومضمونا.


السلام عليكم .



أهنك، ترجمة متقنة شكلا ومضمونا، تقبل الله منك، وأسأله تعالى أن يضاعف أجرك.



Et dis : « La Vérité (l'Islam) est venue et l'Erreur a disparu. Car l'Erreur est destinée à disparaître. »



          لم ألاحظ أي خطأ في الترجمة ماعدا ثلاث أو أربع إشارات ، وهذا يؤكد حرصك على إتقان العمل:·        



·         l'interieur....l'int/é/rieur … accent  aigu.c’est pas grave



·         Chatiment....châtiment….accent sur le chat…. Chapeau



·         les imamams  ……………la folie du reniement de la sunna



·          /jamis/perdues…. a perdu un a... 



·         شكرا



6   تعليق بواسطة   محمد ابوأية     في   السبت 08 نوفمبر 2014
[76569]

إلى الأخت نهاد


مرحبا بك في هذا الموقع الشريف الذي تدور فيه المعارك بين الحق والباطل،كما نرجو من الأخوات المتحررات من قبضة الكهنة 



أن يساهمن بأرائهن في شنى الأمور وشكرا على الشجاعة التي يفتقدها كثير من الذكور ولا أقول رجال؟



وتحية خالصة إلى كل الأحرار



7   تعليق بواسطة   حافظ الوافي     في   الإثنين 10 نوفمبر 2014
[76608]

جزاك الله خيرا


هذا جهد كبير ونضال جبار أختي نهاد جزاكي الله خيرا بالتوفيق..

أضف تعليق
لا بد من تسجيل الدخول اولا قبل التعليق
تاريخ الانضمام : 2014-05-04
مقالات منشورة : 102
اجمالي القراءات : 515,600
تعليقات له : 53
تعليقات عليه : 436
بلد الميلاد : Egypt
بلد الاقامة : Egypt